Le réalisateur de Bloodrayne, Uwe Boll, arrête le cinéma

Uwe Boll

Certains feront péter le champagne, d’autres non. Ce qui est sûr c’est qu’il s’agit de la fin de carrière d’une des personnalités les plus tapageuses du cinéma européen. Lassé, Uwe Boll tire sa révérence.

Si vous ne le connaissez pas, vous avez déjà sans doute entendu parler de ce film. Uwe Boll est un réalisateur allemand connu pour son goût prononcé pour les adaptations de jeux vidéo au cinéma. Bloodrayne, Alone in the Dark, et bien d’autres figurent dans sa filmographie. Pourtant la critique a toujours été très salée et les résultats de ses œuvres particulièrement moyens.

Uwe Boll était tellement productif en matière de série B, que certains journalistes allemands en sont arrivés à la conclusion que l’individu ne travaillait pas par goût du cinéma. Il opérait plutôt pour profiter des crédits d’impôts allemands qu’il pouvait remporter avec ses films et améliorer son train de vie (villa, yacht, etc.)

Uwe Boll est connu pour sa haine farouche des critiques de cinéma

Le désamour entre les critiques de cinéma et Uwe Boll en est arrivé à un point où une guerre à coups de poings à même finie par être déclarée. En 2006, le réalisateur a ainsi proposé à plusieurs critiques et bloggers (dont certains réputés) de le rejoindre gratuitement à Vancouver pour un match « amical » de boxe contre lui.

4 d’entre eux ont cru pouvoir enterrer la hache de guerre et profiter d’un voyage agréable. C’était avant de se retrouver face à un Uwe Boll, ayant déjà pratiqué la boxe, capable de dégainer des frappes à en faire cracher les dents. C’est ce qu’on peut appeler un « coup » de com non ? Même si cela n’a pas amélioré sa notoriété dans la presse.

Fin de carrière allant d’échec en échec sur les plateformes de crowdfunding

Récemment, Uwe Boll a échoué dans plusieurs levées de fonds en crowfunding pour son projet Rampage 3, d’abord sur Indiegogo, puis sur Kickstarter. Le nerveux personnage n’a pas caché son désarroi en s’en prenant directement aux internautes dans une vidéo et on les insultants bien comme il faut.

Bref, désormais le « Dutch Bull » est fatigué de travailler dans le cinéma. Mais bon, comme il le disait dans sa précédente vidéo « si vous ne voulez pas m’aider à faire mon film, ce n’est pas grave puisque j’ai suffisamment d’argent pour jouer au golf le restant de ma vie ». Sa retraite se fera à la belle.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité