Une octagénaire canadienne accusée de piratage (C’est du beau)

Metro 2033

Sans vouloir nourrir les préjugés, le profil type du pirate n’est pas vraiment celui d’une grand-mère de 86 ans. C’est aussi ce que devait se dire Christine McMillan, octogénaire en Ontario, au Canada, lorsqu’elle a reçu un mail l’accusant d’avoir piraté le jeu Metro 2033 et lui demandant une amende de 5.000 dollars canadiens.

McMillan s’est exprimée à ce propos dans Go Public. Selon elle, elle n’avait même jamais entendu ce nom de sa vie. Si c’est elle qui a été accusée, c’est parce que son adresse IP était impliquée dans le téléchargement. Une raison qui ne convient pas à certains experts, qui assurent que cette adresse aurait facilement pu être utilisée par un autre résident de son immeuble ayant accès à son réseau. Si McMillan reconnait avoir un petit-fils adulte, elle assure qu’il n’a pas accès à son ordinateur.

« Je trouve ça un peu choquant… J’ai 86 ans. Personne n’a accès à mon ordinateur à part moi. Pourquoi je téléchargerais un jeu de guerre ? »

Cela dit, l’octogénaire n’est pas légalement obligée de payer cette amende, qui fait plutôt office d’avertissement que de punition. Une pratique un peu limite et loin d’être isolée, puisque plusieurs milliers de Canadiens ont possiblement déjà reçu ce genre de demande, leur proposant de payer les ayant-droits plutôt que de laisser l’affaire, même infondée, aller en justice. Normal, quoi.

Tags :Sources :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité