Trump : les américains font planter le site de l’immigration canadienne

Donald Trump

L’élection de Donald Trump est acquise. Le riche milliardaire va donc assurer la présidence des Etats-Unis d’Amérique. Un choc pour de nombreuses personnes autour du monde, mais pire pour les américains.

Ils ont voté, et ils ont choisi Donald Trump. Il n’en reste pas moins vrai, qu’un grand nombre d’américains ne peuvent pas supporter l’idée d’être gouvernée par cet homme là. Ces derniers cherchent désormais à fuir le pays.

Donald Trump provoquerait-t-il à lui seul un nouvel exode ayant pour origine les USA ? C’est ce que semble indiquer The Telegraph. Et cet exode aurait pour destination première le Canada.

Depuis ce matin aux alentours de 6h du matin, le site de l’immigration du pays est inaccessible. La raison ? Un trop grand nombre de visites simultanées que le serveur n’a pas pu suivre. Il a fini par planter.

Depuis que les premières nouvelles concernant la victoire imminente de Donald Trump sont tombées, les statistiques de Google montre une explosion du nombre de recherches effectuées sur des termes tels que « fin du monde » ou encore « comment immigrer ? » Lorsque cette recherche est effectuée depuis les USA, l’un des premiers sites présenté par Google est le site régissant l’immigration au Canada.

Il semblerait donc bel et bien y avoir un lien entre Donald Trump et cette volonté grandissante de fuir le pays qui porte la première puissance du monde. Décidément, il ne fait pas bon être américain ces jours-ci.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ‘Riche milliardaire’ … Vous n’avez rien trouvé de mieux comme adjectif? Aux choix il y avait: populiste, haineux, irrespectueux des minorités, vulgaire, phalocrate, à la coifure approximative, …
    Un peu d’ambition stylistiqie quoi!

    1. Ils auraient écrit un des adjectifs, tout à fait justifiés, que vous citez et la meute des fachos / phallocrates décomplexés se serait pointée…

  2. les “drama queen” s’affolent depuis l’élection de Trump, le plus flippant c’est que finalement les gens les plus diplômés sont aussi les moins capables d’analyses rationnelles et sombrent tous (par inculture crasse également) dans l’hystérie émotionnelle la plus ridicule qui soit.

    les universités et grandes écoles sont en fait des usines à crétins. En être sorti avec un diplôme démontre surtout sa soumission au crétinisme ambiant.

    Les élections à venir en France opposeront donc une France périphérique majoritaire en nombre et définitivement ancrée dans le réel et la recherche du beau et du vrai à une France hystérique sur diplômée par du vent qui s’enferme dans le faux et le laid.

  3. « Nouvelle politique étrangère du
    Président Trump des USA trouble le
    sommeil de la petite Europe et du monde
    arabe : un coin d’explication ?»

    Tout le monde sait que le Président Trump prône une politique étrangère fondée sur deux doctrines politiques essentielles : Islationisme et le nationalisme (intérêt américain d’abord…).
    L’histoire de la vie européenne est émaillée des guerres à répétition dont les deux dites ″mondiales ″ plutôt que mondialisées ! La prospérité de l’Europe est le fruit des pillages des ressources naturelles des colonies de l’Amérique latine, de l’Asie et particulièrement de l’Afrique !

    En rapport avec les USA, les relations euro-américaines sont marquées tantôt par la solidarité d’intérêts coloniaux communs notamment dans le pillage des ressources du tiers monde, tantôt par un ″distinguo″ entre intérêts américains et intérêts européens !

    Pour le Président Trump, les USA ont beaucoup supporté les frais en ressources financières et humaines pour sauver la stabilité de l’Europe et assurer sa sécurité (voir le rôle des USA dans les guerres mondialisées par l’Europe et l’intervention des USA, qui n’avait rien à avoir dans ces guerres meurtrières de l’Europe.)

    Depuis la fin de la 2ème guerre, les USA a conçu le plan de la reconstruction et de la sécurisation de l’Europe avec le ″Plan Marshall″ et la création de l’OTAN.
    Entre temps, la petite Europe continue à coloniser, à néo-coloniser les pays étrangers spécialement africains !
    Bien plus, l’Europe s’emploie à déstabiliser et à détruire les pays dont, à ses yeux, les dirigeants politiques ne respectent pas les valeurs occidentales considérées comme universelles imposables à tous les Etats du monde (démocratie et droits de l’homme) et pourtant, le Droit international de la Charte de l’ONU reconnait aux peuples du monde entier, le droit à l’″autodétermination″ politique !
    Les interventions étrangères intempestives de l’Europe occidentale ont amené effectivement aux assassinats politiques, à la destruction méchante des pays quasi-émergents d’Afrique et du Moyen-Orient (Lybie, l’Irak, Tunisie…).

    Une des conséquences majeures des politiques des ″grandes puissances européennes″ est le gigantesque mouvement migratoire des populations victimes vers l’Europe et la radicalisation des comportements des certains groupes de la religion musulmane, formant ainsi des vastes réseaux des mouvements internationaux terroristes et que les Etats européens, cause de ce phénomène, ont difficile à maitriser et le monde se trouve ainsi devant une menace permanente (les attentats de Paris, Bruxelles, Londre…) le démontre aisément .

    Au jour d’aujourd’hui sur le terrain, l’Europe accuse des incohérences politiques et stratégiques : l’Eurosceptisme des Etats, le Populisme et les Nationalismes mettent en mal la doctrine de J.Delor pour une ″Europe-nation″ et la politique étrangère de l’Union européenne, si elle existe, n’est pas visible sur le terrain, sauf peut-être à l’égard de la RDC pour sa mauvaise démocratie !
    Dans une certaine mesure, on ne peut pas reprocher aux USA de prendre des mesures de protection de ce grand pays démocratique du monde sans pour autant craindre la destruction de l’Europe américain !

    La petite Europe doit commencer à se prendre en charge en relations internationales comme nous l’exigeons nous-mêmes africains pour notre sécurité internationale dans un système politique international de coopération entre les acteurs civilisés des jeux et enjeux équilibrés des intérêts pour tous et pour chacun.
    Le Président Trump mérite notre considération !

    DIUR KATOND
    Professeur aux Universités

  4. Nous sommes d’accord avec le professeur DIUR lorsqu’il dit que l’une des conséquences majeures des politiques des ″grandes puissances européennes″ est le gigantesque mouvement migratoire des populations victimes vers l’Europe et la radicalisation des comportements des certains groupes de la religion musulmane, formant ainsi des vastes réseaux des mouvements internationaux terroristes et que les Etats européens, cause de ce phénomène, ont difficile à maitriser et le monde se trouve ainsi devant une menace permanente (les attentats de Paris, Bruxelles, Londre…le démontre aisément ).Pour renchérir nous ajouterons encore d’autres conséquences sur les flux migratoires en Afrique subsaharienne dans les pays post-conflits; qui font actuellement l’objet d’étude de notre thèse doctorale. En effet ; nous estimons en outre que le droit d’ingérence humanitaire constitue un autre volet du problème qui vient stigmatiser ce conflit de souveraineté des Etats face aux interventions étrangères.
    Léa Malutama
    chef de travaux/université de kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité