Airbus veut fabriquer des voitures volantes sans chauffeur dans 4 ans

airbus vahana voiture volante

On nous avait promis des voitures volantes en l'an 2000 ! Mais où sont-elles ? Nous sommes en 2016, il faut bien l'admettre, nos voitures absorbent les chocs mais ne décollent pas. Heureusement, des sociétés comme Google ou Uber veulent rendre le transport aérien accessible à ceux qui habitent loin des villes. Aujourd'hui, un nouveau joueur vient d'entrer dans la partie et il s'agit d'Airbus.

Vahana, le nom du projet développé par Airbus, est un véhicule autonome capable de décoller et d’atterrir à la verticale (VTOL). Techniquement, leur projet ressemble plus à un hélicoptère qu’à une voiture volante. Vahana pourrait aussi servir de taxis.

Zach Lovering, le directeur du projet Vahana, a donné quelques infos supplémentaire. Il s’agira d’un véhicule tout électrique pouvant accueillir un seul passager. Ce projet devrait être prêt à rentrer en phase de production d’ici 4 ans, en 2020.

Le Vahana sera équipé avec les accessoires habituels de voitures qui se pilotent toutes seules : lidar, radar et caméras… Tout ça, rien que pour l’auto-pilote.

Le projet Vahana veut fournir un service similaire à celui d’Uber, sauf qu’il y aura toute une flotte de drones. Mais avant que les drones puissent se  déplacer seuls , il faut que leurs déplacements soient autorisés.

Airbus envisage un futur où les vols personnels seront très courants dans les grandes-villes d’ici 2030. Bien sûr, visiter une nouvelle ville en taxi est une chouette expérience. Mais voler au-dessus de cette ville doit être bien plus excitant.

 

Tags :Sources :Airbus Group
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. LENR !
    (+ EmDrive…)
    Le futur proche promet d’être intéressant avec ses avancées au fort potentiel disruptif.
    Le pétrole est mort, l’éolien et le solaire c’est bien pour rassurer la populace mais pas jouable à grande échelle.
    La vraie révolution énergétique viendra d’avancées de cette trempe.
    A condition de les médiatiser un peu plus…

    1. Airbus via Airbus Innovation est placé sur le sujet, quand a l’Emdrive je ne sais pas.
      Shawyer est un ancien de BA qui a travaillé pour Boeing, mais là il bosses avec les chinois …

      d’un autre coté qui possède la technologie ne compte pas, ca se licencie et la seule queistion c’est s’il sont prêts a accepter les faits et innover.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité