Vous voulez de l’OLED sur vos iPhone ? Samsung ne suit pas la cadence

iPhone 7

Une partie capitale des composants de l'iPhone est sans aucun doute son écran. Celui-ci est d'ailleurs produit par le concurrent principal de la pomme, à savoir, Samsung. Apple rechigne et réclame des écrans OLED, mais les usines de Samsung n'arrivent pas à suivre la demande.

L’OLED, des avantages à la pelle

Si vous n’êtes pas familiers des écrans, de leur résolution et de leur définition, sachez que ce type précis propose des avantages multiple. D’une part, leur taux de contraste est proche de la perfection, du caviar pour les yeux en somme. Mais ce n’est pas tout, malheureux ! En effet, ils ne nécessitent pas de rétro-éclairage, nous gagnons donc en autonomie. Enfin, les dalles OLED représentent l’avenir, puisqu’elles peuvent prendre place au sein d’écrans flexibles.

Apple donnerait père et mère (ou presque) pour intégrer ces technologies aux iPhone

Evidemment, à la vue de tous ces avantages, nous comprenons facilement pourquoi la firme de Cupertino adorerait que cette technologie prenne place dans les iPhone et iPad. En effet, la rumeur court et l’on entend par-ci et par-là que les iPhone 8 en profiteront. De plus en plus, nous pouvons lire « de sources proches du dossier » que l’ambition d’Apple est à l’OLED. La pomme comme les usagers seraient aussi heureux qu’un lapin parachuté dans un champs de carottes si cela se concrétisait. Imaginez l’avantage en termes de réalité virtuelle, avec un OLED et un bon casque VR. Hélas…

Apple ? Non, c’est bien Samsung qui fabrique les dalles

Vous le savez, nous le savons. Apple et Samsung sont concurrents pour le grand public mais travaillent main dans la main dès que l’on parle de construction. Samsung excelle dans la fabrication d’écrans (moins de batteries ces temps-ci…) et Apple capitalise évidemment sur cette expertise. Il serait dommage de s’en priver. Par ailleurs, les deux sociétés sont capitalistes et donc, là pour gagner de l’argent, c’est une stratégie gagnant-gagnant et le consommateur n’y voit que du feu. Au final, il tiendra un iPhone ou un Galaxy, qu’importe où et par qui les dalles sont éditées.

Samsung n’arriverait pas à suivre la cadence pour les produire

Apple bave devant ces technologies qui représentent un avantage clef, mais les industriels du secteur ne disposent pas de capacité de production suffisante pour répondre aux besoins. Nous n’aborderons même pas les iPad et leurs écrans encore plus importants. Quatre acteurs trustent le classement, Samsung Display, LG Display, Sharp et Japan Display. Apple a opté pour Samsung, qui ne peut répondre à la demande. Samsung a en effet adopté des dalles OLED sur ses Galaxy S7 et S7 Edge et donc, est à la peine pour équiper les iPhone génération 8.

Un compromis pour qu’Apple profite de l’OLED ?

Les Apple addicts seront-ils privés d’OLED ? Apparemment, Apple a l’intention de lancer plusieurs iPhone cette année, ainsi, le haut de gamme de ses iPhone pourrait être acoquiné de l’OLED. Précisément, on parle de ceux disposant d’écrans de plus de 5 pouces, un éventuel iPhone Pro par exemple. Par contre, le prix devrait clairement s’en ressentir et être plus que douloureux…

L’OLED finira par se démocratiser, pas de panique. A l’orée 2018, les industriels devraient réussir à suivre la demande. Il faudra cependant attendre encore un peu pour que les prix suivent. Pour l’heure, la cadence est difficile à suivre, « Dat’ the game »

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’imagine pendant la keynote.
    Apple : « Nous avons créé un écran d’une qualité inégalée qui va vous en mettre pleins les yeux »
    Les autres : « Woua c’est une révolution »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité