Un Japonais construit sa propre chaise roulante pour sa femme

Japonais

Le monde est cruel, heureusement l’amour de quelques uns parvient à le transcender. C’est notamment le cas de M. Tang, un Japonais de 72 ans qui a vu sa femme, Loh Yock Yeng, diagnostiquée d’une forme sévère de démence. Une maladie incurable entraînant une sérieuse réduction de ses capacités cognitives.

Cela n’a pas fait fuir M. Tang. Loin de là, puisqu’il a mis les bouchées doubles pour s’occuper de sa femme, même si elle ne le reconnaissait plus. M. Tang a ainsi remarqué que la promener dans le parc en chaise roulante semblait apaiser ses crises. Ni une ni deux, il a commencé à l’accompagner tous les matins.

Mais Tang ne s’est pas arrêté là. Du haut de ses 72 ans, les promenades ont commencé à devenir éprouvantes. Le Japonais s’est donc mis en tête de customiser le fauteuil roulant de sa femme, l’agrémentant d’un parasol pour chacun et d’un endroit où stocker son monocycle électrique, sur lequel il pousse sa chaise roulante. Ainsi, le couple peut se promener des heures sans s’essouffler, chacun sur ses roues.

Japonais

Tags :Sources :Damngeeky
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité