Ce qu’a dit Donald Trump à Tim Cook au téléphone

Tim Cook

Lorsqu'il a échangé avec quelques journalistes du The New York Times ce Mardi, le Président des États-Unis tout juste élu Donald Trump déclarait que Tim Cook, le grand patron d'Apple, l'avait appelé au téléphone. Les deux hommes n'ont pourtant pas toujours été en très bons termes...

En Février dernier, Donald Trump, alors utilisateur d’iPhone, appelait au boycott des produits Apple durant l’affaire du déblocage de l’iPhone de San Bernardino. Et Tim Cook était sur la liste des vice-présidents potentiels d’Hillary Clinton… De quoi générer quelques tensions, effectivement.

Mais il semblerait finalement que Donald Trump fut au contraire ravi :

J’étais honoré, hier, lorsque j’ai reçu un appel de Bill Gates, un appel très sympathique, nous avons eu une grande conversation. J’ai aussi reçu un appel de Tim Cook, de Apple, et je lui ai dit : « Tim, tu sais, l’une de mes plus grandes réussites sera de voir Apple construire une grosse usine aux États-Unis, ou beaucoup de grosses usines aux États-Unis, plutôt que de vous voir partir en Chine, au Viêtnam et dans les pays où vous allez, vous fabriquerez vos produits juste ici. » Il a répondu : « Je comprends. » Et moi : « Je pense que nous allons créer certains avantages pour cela et je pense que c’est ce que vous allez faire. Nous allons mettre en place un grosse réduction des taxes pour les sociétés, cela devrait vous intéresser.

En Janvier dernier déjà, Donald Trump déclarait à la Liberty University qu’il allait « amener Apple à fabriquer ses fichus ordinateurs et autres appareils dans ce pays plutôt qu’à l’étranger« .

Cela étant dit, les taxes ne sont pas seules dans la balance. Il y a évidemment, le coup de la main d’œuvre, et toutes les infrastructures sont déjà en place pour des productions à très grande échelle – notamment concernant les circuits d’approvisionnement -. Tout serait à créer aux États-Unis.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. S’il réussit, ce sera une réindustrialisation réussie dans la tech aux US et un formidable levier pour l’économie américaine. Mais on peut en douter vu la différence de coût entre un ouvrier américain et chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité