Utiliser la gravité comme source d’énergie

GravityLight

Ce qu’il y a de beau avec la science, c’est qu’on en a jamais fait le tour. On ne parle pas du réacteur EM Drive, mais d’un phénomène certes plus simple, mais que vous ne connaissiez peut-être pas. La possibilité de générer de l’énergie à partir de la gravité.

Bon, dans les faits, les choses sont un peu plus compliquées que ça. On va prendre pour exemple GravityLight, un concept qui existe déjà depuis plusieurs mois et qui propose un système d’éclairage basé sur la gravité. Il s’agit en réalité d’une simple ampoule LED, qui doit nécessairement être accrochée en hauteur (à environ 1,8m du sol) à laquelle il faudra accrocher un sac. C’est ce sac qui devra être remplis de… ce que vous voulez. Sable, cailloux, affaires personnelles, jusqu’à 12 kg.

La gravité fera ensuite le reste. Naturellement, le sac descendra petit à petit et créera, par un système d’engrenages, une énergie électrique exploitable par l’ampoule. Le sac doit régulièrement être remonté manuellement, mais permet à l’ampoule de produire une énergie verte et renouvelable.

Tags :Sources :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’énergie de sa lampe viens surtout de l’énergie qu’il a dépensé pour soulever le poids a suspendre. c’est une transformation différente, des classiques torche a recharge par dynamo.
    Ça reste une bonne idée de stockage d’énergie musculaire, c cool si le but est humanitaire.
    bien qu’aujourd’hui . ds le fin fond de la planète les malheureux s’éclaire au smartphone

  2. Remplacez les cailloux par de l eau et les engrenages par une turbine et vous avez l énergie hydro- électrique…
    Même pas besoin de remonter l eau le soleil le fait pour nous

  3. Bien sur, mais on a pas tous une cascade dans le jardin, le principe de cette lampe est justement je crois d’amener l’électricité quasi gratuitement dans la maison (hors cout de l’installation).

    Bon je vous rejoins sur le fait que l’on ne crée pas de l’énergie a partir de rien, cela viens de la force musculaire, mais la manière de stocker cette énergie sans aucun élément complexe et directement du producteur au consommateur est intéressante.

    On pourrais imaginer, pour ceux qui ont la place, un système de remontée par un petit moteur électrique alimenté par un vélo d’appartement, comme ca le soir on fait une demi heure de vélo, cela remonte le sac (un gros sac ce coup ci) qui en redescendant alimente des appareils, quand on a pas besoin d’energie le sac se bloque, il ne descends qu’en cas de consommation.

    Beaucoup plus propre que des accus, simplissime a réparer en cas d’avarie, recyclable a 100%, motivant pour faire du sport quotidiennement. Reste que le jeu ne dois pas en valoir la chandelle car j’imagine que l’on n’alimentera pas grand chose avec ca, je n’en ai aucune idée.

    En tout cas plus « propre » que le système de vélo qui stocke de l’énergie dans des batteries d’accumulateurs, et plus fiable dans le temps vu que trés simple.

    On peut aussi imaginer un circuit d’eau fermé, et a la roue arrière du vélo une hélice pour faire monter l’eau, qui en descendant produirait de l’électricité comme une turbine de chez EDF, sans avoir besoin d’un gave dans le jardin pour en avoir gratuitement non?

  4. Ca marche aussi pour les horloges. Accrochez un contrepoids au mécanisme, il descendra petit à petit et il vous suffira de le remonter de temps en temps. Ca s’appelle « la pendule de ma grand-mère »

  5. Ah bon? Chez moi c’est la pendule de mon grand-père, c’est un modèle différent.

    Comme quoi, « les vieux » ils avaient tout compris avant l’heure, et pourtant ils avaient de belles horloges.

    On peut aussi rajouter que dans mon coin, dans le temps, on avait une maison dédoublée avec une belle maison d’un coté pour l’été, propre, et de l’autre une grange avec une chambre dans l’étable, qui leur assurait un chauffage gratuit pour l’hiver. Manque de bol j’ai pas de vaches.

    1. Exact ! Très drôle ! Bon, encore plus vieux : le trébuchet au moyen-âge utilisait déjà la gravité comme source d’énergie.
      On doit pouvoir trouver encore plus ancien en cherchant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité