Arc-en-ciel blanc : une photographie à couper le souffle

arc-en-ciel blanc

On connaît tous la majesté des arcs-en-ciel, mais saviez-vous que ces derniers peuvent abandonner leurs couleurs pour devenir blancs ? Le photographe Melvin Nicholson nous prouve que c'est vrai.

Bien que pâle, les arcs-en-ciel blanc (ou arc blanc) n’en restent pas moins majestueux et aussi plus rares. L’arc en ciel classique se dit « rainbow » en anglais (littéralement, arc de pluie), on comprend dont qu’il se forme uniquement lorsqu’il pleut. On pourrait revenir en détails sur le pourquoi de leur apparition, mais on peut synthétiser en disant que ce

Arc-en-ciel

Schéma de la formation de l’arc-en-ciel

phénomène est produit par la réfraction, puis la réflexion des rayons du soleil dans les gouttes de pluie.

L’arc-en-ciel blanc, quant à lui, se traduit par « fog bow » (soit arc de brouillard). Vous en déduisez donc que cette fois-ci, ce phénomène apparaît lorsque le brouillard est éclairé par le soleil.

La formation de l’arc-en-ciel blanc

Le brouillard, c’est comme la pluie, il s’agit de gouttes d’eau. Mais là où les gouttes de pluies sont grosses et denses et tombent vite au sol, les gouttes qui composent le brouillard sont microscopiques, à tel point qu’elles tiennent en suspension partielle dans l’atmosphère (exactement comme un nuage qui toucherait la surface du sol).

Lorsque cette masse d’eau est éclairée par le soleil, il se passe la même chose que pour la pluie, les rayons du soleil sont réfractés par l’eau. Or, la nature microscopique (moins de 0,05 millimètres) des gouttes d’eau qui composent le brouillard rend bien moins visibles les couleurs qui composent le spectre lumineux du Soleil. L’arc-en-ciel produit devient presque blanc (on peut parfois observer du rouge sur la partie extérieur de l’arc, et du bleu sur la partie intérieur).

Phénomène météorologique rare à observer

Associer brouillard et soleil est déjà rare, mais il faut en plus que ce brouillard soit suffisamment fin pour que les rayons lumineux puissent le percer. En outre, le soleil ne soit pas à être à plus de 30 à 40° de hauteur par rapport à l’horizon, à moins que vous ne soyez positionné au sommet d’une colline ou d’un col pour voir l’arc d’en haut.

Finalement, l’arc blanc est plus souvent observable en montagne ou en mer. Il apparaît aussi grand que les arcs-en-ciel classiques mais beaucoup plus large.

Si vous aimez mes petites vulgarisations scientifiques (faites avec beaucoup d’humilité), n’hésitez pas à jeter un œil au phénomène des Farfadets, car oui, ils existent, ils sont rouges, et ce sont des éclairs bien particuliers.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dommage que y’a moins d’articles concernant l’actu « techno » et « geek » sur Ubergizmo, c’est ça qui m’avait fait accrocher à l’époque de Gizmodo, là ça devient vachement banal et généraliste, c’est dommage

    1. Beaucoup de Geeks vous dirait que la science fait partie de leur univers 😉 pas seulement la technologie. C’est d’ailleurs d’où provient le terme « geek » en lui même :p

  2. Moi j’aime beaucoup! Merci beaucoup pour cet article, il me tarde d’en avoir d’autres!
    La technologie me plait, mais j’aime ce genre aussi;)

    1. Merci pour les encouragements Richy56. J’apprécie aussi écrire des articles de vulgarisation, d’autres devraient arriver ponctuellement quand le timing de la rédaction le permet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité