L’élection présidentielle américaine a-t-elle été piratée ?

vote élection présidentielle américaine

L'élection présidentielle américaine a fait grand bruit dans le monde entier. Parce que c'est toujours un événement très important, d'une part, et parce que le résultat a vu Donald Trump remporter la présidence, un résultat qui ne plait pas à tout le monde. Mais aujourd'hui, des chercheurs en sécurité estiment que l'élection pourrait avoir été truquée.

En cause selon eux, des machines à voter vulnérables. C’est ce que pense notamment Alex Halderman, professeur en informatique et ingénierie de l’Université du Michigan. Dans les États du Wisconsin, du Michigan et de Pennsylvanie, trois états décisifs remportés par Donald Trump, l’homme estime qu’un nouveau décompte des voix devrait être effectué.

Si l’expert rappelle qu’à ce jour, aucune preuve d’un piratage des votes existe, les résultats fournis par les machines devraient faire l’objet d’un audit, au moins statistique. Pour Ron Rivest, cryptologue et professeur d’informatique au Massachusetts Institute of Technology, « l’audit devrait faire partie intégrante du processus électoral. […] Cela devrait devenir une routine. » Et coûter moins cher qu’un nouveau décompte des voix, lequel est toujours effectué à la charge de l’équipe de campagne qui le demande. Cet audit concernerait les votes électroniques comme les bulletins papier, souvent scannés pour traitement.

Selon Ron Rivest et Philip Stark, professeur de statistique à l’Université de Berkeley, un audit national de l’élection ne ferait vérifier qu’à peine 1% des bulletins de vote papier par rapport aux résultats électroniques, tout en étant renforcé dans les États où l’écart est très réduit. Et si les résultats venaient à être incorrects, l’audit devrait être étendu.

Plus que la possibilité d’une manipulation de cette élection, ce sont les résultats en eux-mêmes qui font beaucoup parler outre-Atlantique. Hillary Clinton a devancé son rival républicain de plus de deux millions de voix, lui faisant ainsi remporter le vote populaire. C’est l’écart le plus important depuis l’élection présidentielle de 1876. Mais aux États-Unis, où le suffrage est universel mais indirect, ce sont les grands électeurs qui décident. Et Donald Trump l’a emporté grâce à ses grand électeurs (270 sur 538).

Une pétition a déjà récolté plus de 4,6 millions de signatures pour appeler les grands électeurs de certains États à ne pas suivre le résultat du vote local et à voter pour Hillary Clinton…

Tags :Via :Silicon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Là où ça ne colle pas, c’est sur le résultat des élections. La CIA et plus globalement le très puissant lobby militaro-industriel étant à fond pour Hillary et ne voulant absolument pas de Trump, le trucage le plus probable aurait été en faveur d’Hillary.

    Ce n’est aucunement diffusé par les médias abrutissants de masse, mais si vous recherchez les bases de la politique étrangère de chacun des deux candidats, il est facile de constater que Trump est pour une entente cordiale avec la Russie et souhaite se désengager des magouilles liées aux soutiens des groupes islamistes au Moyen-Orient qui déstabilise toute la région et par extension l’Europe avec les vagues incontrôlées de migrants et ce terrorisme qui nous frappe toujours plus durement. Tout l’opposé d’Hillary Clinton qui était la candidate assumée de la guerre contre la Russie, la Syrie et l’Iran. C’est une folle hystérique paranoïaque qui nous aurait menée sinon à la 3e guerre mondiale, du moins à encore davantage de chaos et de terrorisme.

    Je n’aime pas Trump et son côté m’a-tu-vu, narcissique, grossier, sexiste et raciste. Mais le traitement des médias sur le sujet de la politique étrangère des deux candidats est totalement biaisé !

  2. ceux qui veulent apporter la démocratie partout a travers le monde seraient donc aussi ceux qui contestent la démocratie quand elle ne va pas dans leur sens,

    Rien ne nous sera épargné avec eux, même pas l’accusation de trucage.

    les bobos sont pitoyables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité