Megasus crée les premières chaussures de course pour chevaux

Megasus chaussures course cheval

Depuis la domestication du cheval, le fer à cheval a toujours été la seule "chaussure" fiable pour les équidés. Mais aujourd'hui, une société autrichienne ambitionne de "sortir le cheval de l'âge du fer" avec les premières chaussures de course pour cheval, les Megasus Horserunners.

Charly Forstner, fondateur de Megasus, travaillait comme inspecteur du bien-être animal pour les équidés en Autriche. Plus de 50% des chevaux qui devaient être eutanasiés souffraient de graves problèmes au sabot ou aux jambes. Ces vingt dernières années, l’homme travaillait à concevoir des protections en plastique – Dynamix ou Easywalker, par exemple -. C’est tout récemment que son équipe a mis au point les Megasus Horserunners.

Megasus chaussures course cheval

Les fers à cheval sont réputés pour leur durabilité et leur réglage mais ils sont aussi très lourds, ils restreignent les mouvements, n’absorbent pas les chocs, sans parler de la pédicure nécessaire qui peut endommager la corne du sabot. Cette chaussure est simple à mettre en place et à retirer, en offrant tous les avantages du fer à cheval sans les inconvénients : « elles sont légères, peuvent être ajustées individuellement, sont faciles à mettre place et offre une protection sans entretien régulier« . Sur tous terrains, elles permettent au sabot de rester flexible en absorbant au maximum les chocs.

Megasus chaussures course cheval

Côté entretien, aucun besoin d’accessoires potentiellement dangereux. Deux grandes bandes de velcro restent en place sur chaque sabot. Sur ces bandes viennent se fixer les chaussures. Facilement retirable, changeable, et avec une protection à l’eau et la poussière.

Après avoir testé avec succès plusieurs prototypes de leurs chaussures, Megasus lançait une campagne Kickstarter en Octobre dernier. Près de 170 000€ avaient été récoltés sur les 100 000€ demandés. Les premières livraisons sont attendues en Juillet 2017.

Tags :Via :Oddity Central
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le problème principal à résoudre est celui de a liaison fer/pied, ici on utilise une bande velcro collée sur la muraille du sabot, à priori je doute que la résistance à l’arrachement soit suffisante pour assurer la durabilité de la fixation. De plus, contrairement à ce qui est dit, le parage du pied , ne permet pas seulement l’ajustement du fer sur la face du sabot, il rétablit l’aplomb du pied. En conclusion, on peut émettre des réserves sur la fiabilité du procédé et il ne peut valablement être posé que par un maréchal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité