Le robot Atlas ne marche plus sur les traces de l’homme

atlas-boston-dynamics

Atlas, le robot de Boston Dynamics, vient de passer une étape importante de son développement en apprenant à garder l’équilibre sur des surfaces où même l’homme aurait du mal à marcher.

Pour arriver à ce résultat, Boston Dynamics (désormais filiale de Google), a développé un algorithme permettant au robot d’apprendre à influencer la position de son centre de gravité. En tâtant le terrain de la plante de ses pieds, le robot parvient à identifier dans quel position il doit les positionner pour se déplacer.

Il est aussi à même d’utiliser les autres parties de son corps, comme ses bras, afin de répartir son poids et garder l’équilibre. Chose que nous faisons naturellement.

Bien entendu, Boston Dynamics étant extrêmement protecteur de sa technologie, il faudra attendre encore un moment avant d’obtenir plus de détails sur les moyens matériels et logiciels mis en œuvre pour atteindre ce résultat.

Il n’en n’est pas moins vrai que grâce à cela, Atlas prouve être l’une des technologies robotiques les plus avancées de son temps en matière de déplacement bipède et s’approche un peu plus de son objectif final, à savoir accomplir des missions techniques là où l’homme ne le pourra pas (ou ne le voudra pas).

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité