Des médecins utilisent des aimants pour extraire les bactéries du sang

aimant sang bactérie

On peut faire des choses tout à fait remarquables avec des aimants. Avec eux, on peut attirer littéralement un objet métallique situé à une certaine distance. Serait-il possible d'utiliser une technique de ce genre dans le corps humain ? Pour extraire les bactéries du sang, par exemple ? C'est exactement ce qu'on réussi des chercheurs.

Une équipe composée de scientifiques de l’Université de Harvard, du groupe de recherche Empa et de l’Institut Adolphe Merkle a trouvé le moyen de séparer les bactéries du sang d’un patient en utilisant un aimant. Et puisque, évidemment, les bactéries n’ont rien de métallique en elles, il aura d’abord fallu recouvrir les anticorps de particules ferreuses. Une fois les anticorps liés aux bactéries, les aimants peuvent les attirer, ramenant avec eux les méchantes bactéries.

Impressionnant, non ? Il y a cependant encore un problème avec cette méthode. Celle-ci ne fonctionne que pour une maladie particulière, une cible donnée puisque les anticorps traitent un seul et unique problème. Cela signifie que si votre sang est infecté par plusieurs types de bactéries, il faudra plusieurs sessions pour les éliminer.

La bonne nouvelle, par contre, c’est que les chercheurs de Harvard sont sur le point de mettre au point un anticorps synthétique capable de se lier à la plupart des souches bactériennes. Une technique pas encore approuvé pour l’Homme, évidemment, mais c’est très prometteur.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité