John Glenn : le premier américain à orbiter autour de la Terre est décédé

john-glenn-nasa

John Glenn est décédé hier à l’âge de 95 ans. Il était hospitalisé depuis une semaine pour des raisons encore inconnue et laisse derrière lui le souvenir prestigieux d’une légende de l’aéronautique et de l’aérospatiale mondiale.

John Glenn était avant tout un héros de guerre aux multiples décorations. Sa carrière dans des engins volants prend son essor lors de la Seconde Guerre Mondiale, lorsque le chevalier du ciel exécute près de 60 missions de combat avec succès pendant la bataille du Pacifique.

Il rempile ensuite pendant la guerre de Corée en effectuant à nouveau 90 missions réussies. Ce palmarès lui vaut de nombreuses décorations militaires, mais aussi d’être cité comme l’un des meilleurs pilotes de chasse de l’armée américaine. Ce fait d’arme lui vaut très vite d’être sélectionné pour tester des nouveaux appareils supersoniques développés pour la NAVY.

Testeur d’appareils supersoniques

john-glenn-pilote

Les expérimentations sont extrêmement risquées à cette époque. De nombreux pilotes ont perdu la vie pendant ces tests, lors de l’explosion des appareils, ou bien de la découverte des effets de fortes accélérations sur le métabolisme humain. Pourtant, impossible pour John Glenn de « raccrocher » il s’embarque.

Le 16 juillet 1957, il bat le record de vitesse transcontinentale en étant le premier pilote à effectuer le voyage entre les bases aériennes de Los Alamitos (Californie) et Floyd Bennett Field (New York) en seulement 3 heures et 23 minutes. Un nouveau haut fait qui vient s’inscrire en lettres indélébiles dans le curriculum vitae de John Glenn.

Le premier américain à orbiter autour de la Terre

Dans ces années là, en pleine Guerre Froide, la course à l’espace entre les Etats-Unis d’Amérique et l’URSS bat son plein. Les USA lancent le projet Mercury visant à déployer les premières capsules spatiales habitées du pays dans l’Espace.

Comme d’habitude dans sa carrière, John Glenn est le premier dans les rangs et est sélectionné pour participer au programme. Le 20 février 1962, ses espoirs sont concrétisés car sa fusée décolle avec succès et sa capsule Mercury est mise en orbite. Il est parfois présenté, à tort, comme le premier homme à avoir orbité autour de la Terre.

Bien loin d’écorner son palmarès, il faut tout de même reconnaître cette victoire aux russes qui avaient déjà envoyés deux cosmonautes dans l’espace un an plus tôt. Un fait qui avait d’ailleurs terrorisé les américains.

A son retour sur Terre, John Glenn est reçu comme une légende, qui parfois étend même encore son ombre sur la victoire d’Armstrong, premier homme à avoir marché sur la Lune.

De la politique au plus vieil homme dans les étoiles

Si la carrière de la célébrité américaine semble s’arrêter là (en tout cas pour ce qui est de l’aérospatiale, puisqu’il devient ensuite sénateur du parti Démocrate sous l’administration Kennedy), c’est sans compter une dernière mission qu’il effectue à l’âge de 77 ans.

Dans les années 90, alors sénateur dans l’Ohio, John Glenn rêve de retourner dans l’espace une dernière fois. Il fait son possible pour convaincre la NASA de le laisser participer à une opération, quelle qu’elle soit. L’Agence fini par accepter et lui faire débuter un entraînement pour effectuer une mission dans la navette Discovery. S’il est présenté comme un simple spécialiste en charge utile, la raison de son dernier voyage dans l’espace n’est pas qu’une simple lubie. Elle fait avancer la science.

John Glenn devient à nouveau le détenteur d’un record en devenant le plus vieil homme en orbite autour de la Terre. Une façon pour la NASA d’honorer son prestigieux collaborateur, mais aussi d’observer les effets de l’apesanteur sur le corps d’une personne âgée.

Ce dernier subit quantité de tests qui permettent à l’Agence de mieux préparer une vie potentielle dans l’espace, voir même envisager le voyage trans-planétaire sous un nouveau jour.

john-glen-77ans

John Glenn, 4ème en partant de la gauche, avec l’équipage de la navette Discovery. Crédit photo : NASA

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité