Uber : des employés qui espionnent les personnalités ?

Uber

Uber offre une très bonne expérience de transport et a bien l'intention de s'améliorer encore. Cela passe notamment par une collecte de données plus importante. Et malheureusement, il semblerait que que la société ne parvienne pas vraiment à contrôler ce que font ses employés de ces données. Certains s'en serviraient pour espionner les célébrités.

C’est en tout cas ce qu’affirme devant la court de Justice un ancien enquêteur d’Uber, Samuel Spangenberg. Selon lui, ce manque de sécurité « permet à des employés Uber de traquer des profils célèbres de politiciens, célébrités et même de leurs connaissances » comme les ex-compagnons et anciens époux/épouses.

Ce n’est pas la première fois que les employés du service sont accusés de traquer les utilisateurs. Plusieurs cadres avaient été condamnés en 2014 à 20 000$ d’amende pour avoir utilisé le mode « God View » pour suivre des utilisateurs en temps réel.

Selon un rapport du Huffington Post, le chef de la sécurité de Uber, John Flynn, avait contredit les allégations de Samuel Spangenberg dans un email interne, déclarant que « la plupart des données ne sont pas à jour et ne reflètent pas l’état de nos pratiques actuelles. » Mais pas moins de cinq autres anciens professionnels de la sécurité ayant travaillé pour le service déclaraient eux aussi que les employés avaient accès à ces données. Les sources font état d’une déclaration sur l’honneur dans laquelle ceux-ci s’engagent simplement à ne pas mal utiliser cet accès.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité