Pourquoi Steve Jobs détestait Flash Player ?

Flash

Le génie d’Apple, Steve Jobs, n’a jamais caché son désamour pour Flash Player, la technologie d’Adobe. Un ancien salarié révèle aujourd’hui la véritable raison de cette grogne.

Par le passé, Steve Jobs menait une véritable campagne pour bouter Flash Player en dehors des écosystèmes mobiles. S’il l’a fait interdire de l’écosystème Apple (iPhone et iPad), il militait aussi pour que cette technologie soit tout bonnement abandonnée dans tous les secteurs.

Dans une tribune qu’il a lui-même écrite, il titre « le monde doit maintenant abandonner Flash pour HTML5 ». A la suite d’un audit mené par ses équipes en 2008, il avance les raisons suivantes : « une interface utilisateur pauvre et un impact sur l’autonomie de la batterie trop importante ».

Steve Jobs fâché avec l’ancien CEO d’Adobe : Shantanu Narayen

Pourtant, Bob Burrough, un ancien employé de la firme, a révélé sur Twitter les propos que tenait Steve Jobs au sein d’Apple. S’il ne souhaitait pas adopter Flash Player, c’est en grande partie parce que Shantanu Narayen, ancien CEO d’Adobe, « ne voulait pas prendre ses appels ».

Steve Jobs était donc particulièrement fâché « d’avoir perdu une relation de proximité qui avait existé lors de la coopération entre Mac et Photoshop ». Il admettait de lui-même que les problèmes de sécurité et d’interface « étaient juste des questions d’ingénierie » mais qui impossibles à résoudre « sans un dialogue ouvert et constructif avec Adobe ».

10 ans après, Flash Player périclite

D’après nos collègues de Silicon.fr, si Bob Burrough a choisi de révéler ces propos, c’est pour défendre Steve Jobs qui était moqué par le passé pour sa prise de position à l’encontre de Flash Player. Burrough termine fermement par ces mots : « aujourd’hui, près d’une dizaine d’années plus tard, Steve Jobs avait raison. Flash est mort et Adobe est encore un partenaire de merde ».

Même si Flash et Flash Player n’ont pas encore disparu, force est de constater que cette technologie n’a plus le vent en poupe depuis longtemps et que ses problèmes de sécurité sont bels et bien prépondérants. Un rapport paru la semaine dernière montrait que, dans le top 10 des vulnérabilités utilisées dans les kits d’attaques, 6 failles concernaient Flash Player.

En réponse à cela, la mise à jour Chrome 55 déployée par Google récemment remplace Flash par HTML 5 par défaut.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour ma part je dois dire que Steve Jobs avait véritablement raison, qu’il y ai eu ou non dispute avec Adobe . Et d’une certaine manière je suis certain que sa prise de position a grandement favorisé et même accéléré le deploiement du HTML5.
    Même Adobe a fini par comprende ça avec sa suite logicielle Edge, et l’Editeur OpenSource Bracket, et même récemment en renommant Adobe Flash en « Animate » qui exporte depuis longtemps en HTML5 d’ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité