Christopher Nolan part en guerre avec Dunkerque

dunkerque-christopher-nolan

Le prochain film de Christopher Nolan, père de la saga Dark Knight, se dévoile via une bande annonce poignante. La bataille de Dunkerque aura de nouveau lieu le 19 juillet 2017 au cinéma.

Après Interstellar, Inception ou la saga Dark Knight, Christopher Nolan revient au cinéma avec Dunkerque. Il signe ici son premier film de guerre en mettant en scène la bataille du même nom qui a eu lieu à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale.

Nolan s’entoure de plusieurs célébrités connues du public mais surtout de lui-même puisqu’on retrouvera Tom Hardy en pilote de chasse de la Royal Air Force (qui jouait déjà Bane dans The Dark Knight 3) et Cilian Murphy (lui aussi ayant participé à la saga Dark Knight en interprétant Scarecrow).

D’autres acteurs britanniques renommés viendront leur prêter main forte comme Kenneth Branagh, acteur aux multiples décorations, vu dans Walkyrie, Conspiration ou encore Wild Wild West (il est aussi réalisateur et a réalisé Thor ou Hamlet).

Les Alliés déchus par la puissante Blitzkrieg

Dunkerque raconte dans l’histoire de la Bataille de Dunkerque qui a eu lieu le 4 juin 1940. Au début de la guerre, les forces Alliées (France, Grande Bretagne, Belgique, et Canada) adoptent une stratégie défensive et se massent tout le long des frontières allemandes. La stratégie adoptée est empruntée à celles employées lors des batailles de positions de la Première Guerre Mondiale, et le camp Allié fait confiance à la puissance de la ligne Magino (établie le long des frontières communes entre la France et l’Allemagne).

Malheureusement, si les stratégies du côté ouest de l’Europe ont peu évolué, ce n’est pas le cas en Allemagne. Le pays met en pratique la Blitzkrieg (ou guerre éclair). Ses forces armées, appuyées par un fer de lance composé de division blindées très avancées et de bombardement aériens féroces, s’engouffrent en France en passant par les Pays Bas, la Belgique et le Luxembourg (voie déjà employée pendant la Première Guerre Mondiale).

Les lignes Alliés sont rapidement débordés, et les forces allemandes s’enfoncent dans les terres pour se refermer en étau sur le reste des troupes françaises, britanniques, belges et canadiennes. En moins d’un mois (du 13 mai, date à laquelle les forces allemandes traversent les Ardennes réputées infranchissables, au 18 juin) la campagne de France s’achève par l’occupation du pays.

strategie-allemagne-blitzkrieg

Schématisation de l’offensive Allemande sur les forces Alliées défendant la France et le Benelux

Opération Dynamo : la Bataille de Dunkerque commence

Mais avant cela, l’opération Dynamo est lancée. L’objectif pour les forces Alliées, et notamment la Grande Bretagne, est de sauver ce qui peut l’être et de rapatrier près de 400 000 hommes qui ont réussi à fuir jusque Dunkerque (pointe nord de la France). Ces derniers se retrouvent encerclés par la Wehrmacht allemande, mais par chance, Hitler signe un arrêt momentané de la Blitzkrieg qui leur laisse le temps de se rassembler au Fort des Dunes.

L’Allemagne, qui compte humilier les Alliés en faisant prisonniers près de 400 000 soldats, tentent de les décourager et de les faire capituler. L’offre est refusée, et la bataille de Dunkerque s’engage alors en attendant que l’ensemble de la flotte Britannique traverse la Manche pour évacuer les soldats qui permettront ensuite de défendre la Grande Bretagne et de préparer la contre offensive en 1944.

bateau-britannique-dunkerque

Photographie prise depuis le pont d’un bateau de guerre britannique lors de la Bataille de Dunkerque.
Sur la plage, les soldats Alliés fuient vers les bateaux pour être embarqués alors que la Wehrmacht et la Luftwaffe (aviation allemande) les pilonnent.

400 000 contre 800 000, la débâcle s’achève par le plus grande bataille de 1940

La bataille de Dunkerque engage 400 000 Français, Britanniques, Canadiens et Belges contre 800 000 hommes de la Wehrmacht. Dans le camp des Alliés, 11 000 hommes périssent, 34 000 ne peuvent être évacués à temps et sont faits prisonniers, et 177 avions de la RAF sont abattus alors qu’ils couvrent l’avancée de la flotte britannique.

Côté allemand, 20 000 soldats sont tués ou blessés et incapables de continuer à se battre. 156 avions de combat sont détruits dans ce qui signe la plus grande bataille de ce début de Seconde Guerre Mondiale, mais aussi la fin de la débâcle des Alliés sur le continent.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Tout a fait d’accord ! Il faut amplifier la diffusion des manuels de grammaire et d’orthographe, enrichissons ces éditeurs, manifestement ils le valent bien.

  1. Est ce que le film montreras comment les anglais ont liquidé les soldats francais pour les empêcher de monter dans les bateaux…
    Encore une seule vision de la guerre…

    1. D’après les archives, ce sont des bataillons français qui ont permis aux anglais de s’enfuir. Et d’emmener avec une grande partie de français qui formèrent les débuts de l’armée de la France Libre à Londres.
      Si les trolls n’ont rien d’autres à faire qu’à réécrire l’histoire…

  2. Thibault –> je pense qu’il veux faire référence à l’opération NORIA, où a la fin de la bataille de Dunkerque, et à la victoire du Reich, l’Angleterre a fait affréter des bateaux militaires, mais aussi « civile » si on peut dire, les little ships, pour évacuer le plus de survivants possibles, mais comme il n’y avait pas de place pour tout le monde, certains soldats anglais fusillaient les français pour sauver leur places (donc leur vie) dans le bateau. Je n’ai pas de références à te donner car j’avais vu ça dans un reportage avec image d’archive un soir, sur France 5 ou arte je ne sais plus, il me semble, et je dit bien il me semble, que cela s’est passé avec la noria, en espérant ne pas me tromper.

  3. Et Thibault si je puis me permettre, je voudrai que tu lises les commentaires d’un article écrit pas Jeremy, en date du 13 décembre, avec comme titre « Hugh Jackman à mis de sa poche pour interdire logan aux mineurs », il y a quelque chose d’insupportable, pas uniquement pour moi mais pour beaucoup de personne ici, et je voudrai que tu en discutes avec les autres rédacteurs si cela est possible, merci !

  4. Tous les films de Nolan sont de grands films vus dans le monde entier, je suis impatient et fier que le monde puisse bientôt voir un film sur Dunkerque. Bien sûr, ce ne sera pas un film très gai, mais c’est tout de même un honneur qu’un réalisateur de cette envergure s’intéresse à cette histoire locale qui prend place dans la grande Histoire. J’ai hâte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité