La Poste officialise la première ligne de livraison par drone

drone-dpdgroup

DPDgroup, la filiale internationale gérant le transport express de colis pour le Groupe La Poste, vient d’officialiser l’ouverture de sa première ligne de livraison par drone. Celle-ci assure une liaison de 15 kilomètres dans le Var.

Depuis 2014, DPDgroup et Atechsys (une PME varoise), se sont associés pour tester l’usage de drones pilotés à distance pour transporter des colis. Cette phase de test a culminé en septembre 2015 par la démonstration de l’autonomie et de la sécurité de leur concept. Le drone a alors parcouru 14 kilomètres et livré à bon port un paquet d’1,5 kilogramme.

Les résultats de cette phase de test ont permis à la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) d’autoriser le passage à la phase d’expérimentation. Comprenez par là que DPDgroup est autorisée à mettre en pratique sa technologie sur une ligne de transport bien jalonnée. En observant, à plus long terme, l’efficacité du drone de marchandise sur le terrain, le DGAC autorisera oui ou non la généralisation du procédé à d’autres lignes de livraison.

Pour l’heure, si vous voulez voir l’engin voler, il faudra donc vous placer entre  Saint-Maximin-La-Sainte-Baume et Pourrières, dans le Var. L’opération consiste notamment à desservir une pépinière d’entreprise isolée. « Une nouvelle manière de répondre à la problématique du dernier kilomètre, notamment pour accéder aux zones difficiles d’accès, » d’après le communiqué du Groupe La Poste.

Au départ (relais Pickup de Saint-Maximin) et à l’arrivée, un terminal a spécialement été conçu pour assurer le décollage et l’atterrissage du drone sans danger pour les personnels environnants et pour limiter les risques matériels. Celui-ci est composé :

  • d’une structure protégeant l’accès au drone pendant ses phases d’atterrissage et de décollage,

  • d’un chariot automatisé acheminant le colis,

  • d’une électronique dédiée à la sécurisation des manipulations autour du drone

Le drone est ensuite piloté par un opérateur agréé par la DGAC comme l’impose la loi française régissant l’usage de drones dans l’espace aérien civil.

Voici les données techniques du drone utilisé pour l’occasion :

  • Autonomie : jusqu’à 20km

  • Charge utile : jusqu’à 3kg

  • Vitesse de croisière : 30km/h

  • Système de navigation bénéficiant d’une portée de transmission pouvant aller jusqu’à 50Km

  • 6 Rotors électriques, cadre en fibre de carbone

  • Electronique embarquée de dernière génération

  • GPS embarqué et caméra avec transmission de données

  • Electronique redondante

  • Parachute autonome (détecte les anomalies en cours de vol et se déclenche automatiquement en cas de chute)

Pour rappel, il y a quelques années, c’est Amazon qui secouait le monde de la livraison le premier en officialisant son intention d’utiliser des drones pour effectuer des livraisons de marchandises. Pourtant de nombreuses contraintes matériels et légales venaient freiner la mise en place du projet, nous avions alors enquêté.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’adore déjà qu’ils sont incapable de venir sonner à ma porte pour les rc et la ils veulent livrer en drone..

    Qu’ils s’occupent de leurs employés pour commencer..

  2. Dernière chose, si ils veulent faire du buz, qu’ils fassent déjà leur travaille ?
    Investir dans l’inutile ils savent faire
    Comme se plaindre…
    Question innovation, pour reprendre les idées des autres, aussi !

  3. Moi je trouve ca top au contraire, si chacun peut avoir une petite structure dans son jardin… fini les problèmes de livraison à cause du livreur qui ne veut pas faire correctement son travail?!

Répondre à Alex Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité