CES 2017 – Le processeur mobile Qualcomm Snapdragon 835 enfin dévoilé

Qualcomm Snapdragon 835

Il aura fallu attendre le CES 2017 de Las Vegas mais cette fois, c'est bon. Qualcomm a enfin dévoilé dans les moindres détails son processeur mobile Snapdragon 835, celui qui équipera bon nombre de smartphones haut de gamme de cette année. Et comme à l'accoutumée, le gain s'annonce plus qu'intéressant.

Avec ses 3 milliards de transistors, le Snapdragon 835 est plus petit que son prédécesseur – notamment grâce au procédé de fabrication en 10 nm de Samsung -. Pour les plus impatients, sachez que la plupart des spécifications qui avaient pu fuiter étaient vraies.

S’il n’existe pour l’heure aucun chiffres indépendants, Qualcomm annonce que le Performance Cluster – un groupe de quatre CPU à 2,45 GHz avec 2 Mo de cache – peut offrir 20% de performances supplémentaires par rapport à la génération précédente. L’Efficiency Cluster – 4 CPU à 1,8 GHz et 1 Mo de cache – est optimisé pour la gestion de l’alimentation, c’est lui qui assurera 80% de l’activité. Ces deux clusters sont basés sur le design Qualcomm Kyro 280 et sur l’ARM Cortex. Avec tout cela, le Snapdragon 835 annonce un gain de 50% dans la gestion de l’énergie.

Pour la partie graphique, le gain devrait être de 25%, en grande partie grâce au GPU Adreno 540, compatible DirectX 12. Celui-ci supporte aussi HDR10 – avec les couleurs 10 bits -. Les appareils équipés du Snapdragon 835 devraient donc être UltraHD Premium Ready, pour une qualité d’image sans précédent. Les joueurs seront intéressés de découvrir la fonctionnalité QSync – à ne pas confondre avec QNap Qsync -. Celle-ci est similaire à G-Sync de NVIDIA et FreeSync de AMD, elle permet de contrôler le taux de rafraîchissement de l’écran pour s’adapter au mieux. De quoi avoir l’impression que tout est plus fluide.

Les puces Snapdragon sont toujours équipées d’un processeur de signal numérique, DSP. Chez Qualcomm, il est baptisé Hexagon. Ceux-ci sont spécialisés dans le traitement de grandes quantités de données. Si l’efficacité de celui-ci est toujours difficile à apprécier précisément, Qualcomm a largement travaillé sur celui de son Snapdragon 835. Il est d’ailleurs compatible avec TensorFlow (la bibliothèque d’intelligence artificielle) et Halide (le lange de traitement d’image). D’après les estimations officielles, le DSP Hexagon serait 25 fois plus efficaces que de simples CPU dans ces situations. Il y a aussi sur ce SoC un processeur d’images, ISP, le Spectra 180.

Pour le reste, on citera notamment le Modem X16 – avec support du LTE Adanced Pro -, le premier modem Gigabit LTE de Qualcomm. L’audio n’a pas non plus été délaissé avec un rendu qui devrait être plus immersif et réaliste que jamais. Dernier point important pour un SoC, la recharge. Ce Snapdragon 835 est compatible avec Quick Charge 4.0, 20% plus rapide que la version 3.0 et 2,5 fois plus rapide que Quick Charge 1.0. De quoi offrir des recharges très rapides et moins énergivores.

Le processeur Qualcomm Snapdragon 835 est donc extrêmement prometteur. Il faut maintenant patienter jusqu’à la commercialisation des premiers appareils l’intégrant, mais cela ne saurait tarder. Nul doute en tout cas qu’il prendra la première place au classement des meilleurs SoC de 2017.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité