The Girl With All The Gifts : les zombies peinent à envahir les salles de ciné

the-girl-with-all-the-gifts

Sortie en septembre dernier en Grande Bretagne, le film de zombies The Girl With All The Gifts présence un autre regard sur ce type de film d’horreur. La critique l’a très bien reçu, mais pourtant le public n’était pas au rendez-vous. Aujourd’hui le film se fait attendre à l’étranger.

Dans un futur dystopique (qui dépeint une société organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur), l’humanité a cédé sous l’émergence d’une nouvelle maladie fongique. Celle-ci affectent le cerveau des malades qui perdent tout contrôle d’eux-mêmes et les transforme progressivement en une sorte de zombie affamé de chair humaine appelé « hungry ».

Pourtant, les survivants humains s’intéressent tout particulièrement à un groupe d’enfants, eux-mêmes transformés, mais ayant gardé des capacités cognitive et de contrôle de soi. En d’autres termes, même s’ils désirent manger leurs congénères, ils sont capables de parler, d’apprendre, d’avoir des sentiments. Un groupe militaro-scientifique dirigé par le Docteur Caroline Caldwell (interprétée par la célèbre Glenn Close) mène des expériences douloureuses sur ces enfants pour tenter de découvrir un remède à la maladie.

Reste qu’Helen Justineau (Gemma Arterton), l’enseignante de ces enfants, s’oppose à la maltraitance et affiche une affection particulière pour Mélanie (la jeune Sennia Nanua, qui a d’ailleurs été récompensée du titre de meilleure actrice du Festival Internationale du film de Catalogne pour ce rôle). Cette jeune fille est encore plus sensible et consciente que ses pairs.

The Girl With All The Gifts est l’adaptation cinématographique du roman du même nom, écrit par Mike Carey (connu sous les initiales M.R.Carey). Ce dernier a aussi conçu le scénario du film pour que celui-ci soit aussi fidèle que possible à l’œuvre originale.

Un excellent film pourtant très mal vendu

Voilà pour le pitch. Dès sa sortie dans les salles de Grande Bretagne, le 23 septembre 2016, The Girl With All The Gifts est brillamment reçu par la critique professionnelle (et globalement des spectateurs) ce qui est plutôt rare pour un long métrage zombirique.

Le nouveau regard apporté à ce type d’œuvre, couplé à des scènes d’action suffisamment rythmées, séduisent. Reste que l’audience ne décolle pas, à tel point que la production remet en question la localisation du film dans d’autres pays. La critique professionnelle s’accorde pour dire que le manque de moyens accordés à la campagne de communication est responsable du crash de la production (qui a tout de même coûté 4,6 millions d’euros).

Actuellement, The Girl With All The Gifts n’est encore sortie en salle nulle part ailleurs qu’en Grande Bretagne. Prochain pays cible : les Etats-Unis, où le film sera mis à disposition du public sur DirectTV dès le 26 janvier, et fera un passage éclair dans quelques cinéma du pays le 24 février.

Pour le moment, aucune date de sortie n’est disponible pour d’autres pays, même européens. Il est même peu probable que le film sorte un jour au cinéma dans nos contrés. Si vous êtes intéressé, mieux vaut donc veiller les Blue-Ray ou la télévision à la demande, comme aux USA.

Informations concernant les USA via io9

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité