Le Mexique invente le marché noir du Donut

krispy-kreme-donuts

Dans la banlieue de Juarez, grande ville du Mexique très proche de la frontière américaine, un nouveau marché noir se développe. Il s’agit de celui des Krispy Kreme Donuts. Les pâtisseries emblématiques des Etats-Unis sont très prisées là bas, au point que certains sont prêts à tout pour en avoir.

Avant toute chose, il faut savoir que la société Krispy Kreme vend bien ses donuts (ou doughnuts selon la marque déposée) au Mexique. Il ne s’agit pas là d’une marchandise interdite à la frontière. La plupart des grandes villes mexicaines ont leurs boutiques de Donuts.

Cependant, celle de Juarez a fermé il y a quelques temps lors que la guerre qui opposait les cartels de la drogue a atteint son apogée. Celle-ci s’est atténuée, et Juarez n’est plus le champ de bataille des gangs tel qu’on peut le voir dans les films. Cependant Krispy Kreme n’a pas encore reprit ses activités dans la région.

Voilà un problème de taille pour tous les adeptes de la pâtisserie américaine. Pour s’en fournir, il faut faire route vers d’autres grandes villes du pays, ou bien posséder un Visa pour faire l’aller-retour vers El Paso (ville toute proche, mais du côté américain de la frontière). Les deux possibilités ne sont pas à la portée de tout le monde, ce qui a donné des idées à plusieurs personnes, y compris les membres de l’auto proclamée « Krispy Kreme Family ».

Des donuts trop bons pour s’en passer

Le Los Angeles Times, qui a enquêté sur cette affaire, rapporte qu’il s’agit d’une famille locale de Juarez (rien à voir avec une quelconque Mafia). Sonia Garcia, a eu l’idée de fournir les gens « en manque » de donuts. Pour cela, elle met à profit le droit de passage vers El Paso de l’un de ses fils. Plusieurs fois par semaine, ce dernier va acheter une quarantaine de boîtes de Krispy Kreme Donuts pour 5 dollars l’unité.

Sonia Garcia annonce son réapprovisionnement sur une page Facebook où de nombreux locaux la suivent. Ces derniers peuvent ensuite venir racheter leurs boîtes pour 8 dollars l’unité (soit une augmentation de 60%), dès 17h en semaine. Le coffre de la Sedan de madame Garcia lui servant de food truck.

krispy-kreme-doughnuts

Le coffre d’une Sedan sert de food truck improvisé le soir venu.
Photo: Katie Falkenberg / Los Angeles Times

Il s’agit bien là d’un marché noir, car la Krispy Kreme Family exploite la marque sans autorisation et n’a pas de permis officiel délivré par le Mexique pour réaliser ces opérations. Pour le moment Krispy Kreme ne semble pas avoir l’intention de porter plainte, d’autant que les réseaux similaires ne concernent que la banlieue de Juarez.

Et puis, quelque part, c’est une belle publicité pour les Donuts de la marque. Trop bons pour pouvoir être oubliés par les mexicains qui savent comment faire main basse sur une marchandise que l’on ne souhaite pas leur vendre légalement…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité