Le F-35 a encore davantage de problèmes qu’on ne le pensait !

F-35

Le F-35 Joint Strike Fighter est le programme militaire le plus onéreux de l'histoire, avec un coût total dépassant le millier de milliards de dollars. Mais aujourd'hui, un nouveau rapport du Pentagone liste plusieurs centaines de bugs. L'avion de chasse ne pourra pas être testé au combat aérien avant 2019.

C’est dans le rapport annuel du directeur des tests opérationnels du Pentagone, Michael Gilmore, que l’on peut trouver une évaluation de cinq pages sur le programme F-35 Joint Strike Fighter. Et malheureusement : « les services ont référencé 276 problèmes relatifs aux performances en combat, classées de ‘critique à correct’ dans le Block 3F, mais moins de la moitié des bugs critiques ont reçu des tentatives de correctifs« .

Et ce n’est pas tout. Le Pentagone s’attend à en trouver encore davantage. Le rapport souligne la fréquence à laquelle de nouveaux soucis sont découverts : « des problèmes continuent d’être découverts au rythme de 20 par mois, et beaucoup d’autres seront encore mis à jour avant et pendant IOT&E.« 

Et s’il fallait voir un signe que le projet a un sérieux problème, l’agence admet avoir ignoré de nombreux tests de développement prévus, se concentrant sur la phase Initial Operational Test and Evaluation (IOT&E) qui doit débuter en Août. Cela pourrait augmenter encore considérablement les délais.

Le rapport semble admettre qu’il n’y a aucune solution claire pour améliorer la situation : « pour des centaines de bugs, le programme n’a aucun plan de correctif et de vérification« . On comprend ainsi mieux pourquoi Donald Trump s’est récemment prononcé contre ce projet, déclarant que « les coûts sont hors de contrôle » et que « des milliards de dollars peuvent et seront récupérés sur les budgets militaires (et d’autres) après le 20 Janvier« .

Quel avenir pour le F-35 ? Difficile à dire mais les restrictions budgétaires et la masse de travail restant semble-t-il à accomplir pourraient avoir raison de lui… À suivre !

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Pardon ? Le Rafale n’est pas un avion ? C’est surement l’avion le plus performant dans presque tous les domaines. J’y ai bossé de nombreuses années et à part son cout d’entretien, c’est un avion parfait et le plus multirole de tous !

        1. Oui sauf que le rafale reste un avion gen 4 (4.5 pour les fans) et non gen 5 comme le F35 (je sais que Dassault n’aime pas ce classement mais bon…)

          Clairement le rafale est un très bon avion notamment technologiquement mais techniquement il existe bien mieux comme le F35. Du moins quand il vole XD

  1. 1000 milliards c’est pourtant pas une erreur de traduction. Comment peut on tolérer un chiffre si exorbitant pour l’armement, la guerre… pauvre monde de merde

  2. Il serait bon que les personnes voulant commenter un document officiel prennent la peine de le lire en entier …
    Pourquoi est ce que la conclusion de Gilmore, c’est à dire ses recommandations concernant la suite des événements, n’est jamais indiquée quand on parle de son rapport ???

    Peut être est ce par ce que Gilmore recommande de mettre les moyens nécessaires le plus rapidement possible pour achever la mise au point du F-35.

    Dans son rapport Gilmore est sur la même position que TOUS les responsables militaires US ( US Air Force, US Navy et Marines ainsi que le nouveau Secrétaire à la Défense le Général Mattis). Cette position est une critique justifiée des retards de mise au point de l’avion … Surtout parce que les militaires attendent tous le F-35 qui est pour eux un outil indispensable pour faire face à l’avenir …

    Contrairement aux sous entendus fréquents les caractéristiques du F-35, telles qu’elles se confirment un peu plus chaque jour, correspondent fortement à la demande des militaires pour leurs besoins capacitaires des prochaines décennies …. Et AUCUN autre avion ne possède ces capacités de façon comparable à ce jour.

    Le Rafale est un des appareils ayant nettement influencé le programme F-35 car il a été précurseur dans plusieurs logiques centrales de l’avion américain … Mais comme Dassault et le Chef d’État major de l’armée de l’air l’ont dit officiellement, sans évolutions pour s’adapter aux nouveaux défis qui arrivent le Rafale perdra ses grandes qualités opérationnelles dans 20 ans.

    Le F-35 de son côté contient toutes les capacités et notions le rendant prêt et adapter aux conditions prévisibles de la guerre aérienne dans 20 ans … Et à ce jour il est le seul avion dans ce cas …

    Tout cela n’enlève rien au fait qu’il y a un vrai scandale dans la façon dont le programme F-35 a été lance puis mené durant ses 10 premières années … Mais abondance de biens peu nuire et il faut garder en tête que pendant la période ou les USA dépensent 1000 milliards de dollars pour le F-35, ils se sont dotés d’un « bonus » de budget de défense de + 2200 milliards de dollars !!!! Ils avaient donc les moyens de dépenser encore plus même si on retire à cette cagnotte le cout des guerres en Irak et Afghanistan

    1. Les Américains ont cassé son coup à Dassault sur la quasi-totalité de ses marchés export pendant 15 ans. Et aujourd’hui, leur nouveau F35 miraculeux est hors de prix et toujours trop dysfonctionnel pour être opérationnel sur un vrai théâtre de guerre. C’est bien légitime de casser du sucre sur le dos de cet avion en tant que Français. Les américains ont refusé mordicus qu’on puisse vendre notre appareil à n’importe qui, aujourd’hui ce serait un juste retour des choses qu’on leur casse tout les marchés qu’ils considèrent comme captif en proposant face à eux un avion moins cher et plus fonctionnel. Qui sait, vu les performances du F35, le Rafale a toujours des chances au Japon, au Canada ou dans d’autres pays de l’OTAN et Dassault a besoin de blé pour payer les ingénieurs qui concevront le prochain avion qui prendra la relève dans 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité