Harry Potter : une symétrie parfaite entre les romans ?

Harry Potter

Vous connaissez tous, certainement, la saga Harry Potter. Dans les grande lignes tout du moins. Difficile en effet d'être passé à côté. Et si vous avez lu les livres, vous ne pouvez que constater à quel point le style et la construction narrative de l'histoire ont été choisis avec grand soin. La saga conserve son lot de mystères, mais en l'étudiant de près...

On se rend assez facilement compte que l’œuvre dans son ensemble montre une certaine symétrie. L’idée a refait surface récemment sur Reddit. Certains internautes ont rappelé l’effet de miroir présent entre les tomes 1 et 7, 2 et 6 puis 3 et 5. Avec, comme point de pivot, le tome 4, le retour de Voldemort.

Si vous avez l’histoire bien tête, vous constaterez que cette théorie est très intéressante, et tout à fait plausible. Les exemples ne manquent pas. Dans le tome 1, Harry utilise le Miroir du Riséd pour voir ses parents, dans le 7, c’est avec la Pierre de Résurrection que pareille chose est possible. Dans ces deux tomes, Harry suspecte à tort Rogue d’œuvrer pour Voldemort…

Dans le tome 2, le jeune sorcier découvre le livre de Tom Jedusor, dans le 6, il trouve un livre de Rogue. Et il y a l’attirance de Ginny pour Harry puis celle de Harry pour Ginny. Tome 3, Sirius Black s’échappe de prison, tome 5, c’est Bellatrix Lestrange…

Les fans ont de nombreux exemples allant dans ce sens, et cette symétrie a le mérite de confirmer que Harry Potter est un chef d’œuvre littéraire, empreint de mystères, comme c’est souvent le cas.

Tags :Via :Melty
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité