La NASA utilise une peinture sensible à la pression pour tester ses fusées

NASA peinture pression fusée

Envoyer des fusées dans l'Espace est très onéreux, autant dire que les équipes en charge font tout pour minimiser les risques. Cela passe par multiplier les tests, pour évaluer au mieux les points faibles de l'appareil et parer à toutes les éventualités. Pour renforcer ses fusées, la NASA utilise depuis peu une peinture sensible à la pression.

« Les avions comme les vaisseaux spatiaux doivent être conçus pour résister à de nombreuses forces dynamiques, sans quoi ils finissent en pièces. Les données de pression sont ici visualisées avec les couleurs (rouge : pression plus élevée que la moyenne, bleu : moins élevée que la moyenne) et représente les moments avant que la fusée n’atteigne les vitesses supersoniques« , explique la NASA. Les zones à renforcer apparaissent alors plus visiblement.

Comme le précise l’agence américaine, cette peinture a d’abord été utilisée dans de petits projets de recherche. Ce n’est que récemment que l’Air Force a convaincu l’équipe du NASA Ames, dirigée par Jim Ross et Jayanta Panda, que cette peinture pourrait être utilisée à plus grande échelle.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A chaque fois, même en copiant les articles de votre maison mère, vous vous arrangez pour juste nous donner le minimum d’information.

    « The paint works by reacting with oxygen to produce light. What happens is that with the different changes in the paint, scientists and researchers can now visualize where the changing forces are being applied on the rocket as it accelerates. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité