Une nouvelle méthode très prometteuse pour détecter les trous noirs

méthode détection trou noir

Les trous noirs sont l'une des plus importantes énigmes de notre connaissance de l'Univers. Hubble estiment qu'ils sont environ 100 millions dans notre seule galaxie. Mais parce que leur force gravitationnelle est si intense, il est très difficile de les étudier, et même de les détecter. Une nouvelle méthode pourrait aider...

Des scientifiques de l’Université Keio au Japon observaient les gaz moléculaires autour des vestiges de la supernova W44 située à quelque 10 000 années-lumière de notre système solaire. Les experts ont découvert des mouvements étranges dans ce nuage moléculaire, ils l’ont l’appelé la « Balle », parce que les vitesses y sont de 360 000 km/h. L’équipe postulait alors qu’un trou noir pourrait être la cause de cette activité inhabituelle…

« La plupart de la Balle a une vitesse d’expansion de 50 km/s mais à l’extrémité, c’est 120 km/s« , expliquait Masaya Yamada, directeur de cette étude, dans le communiqué de presse. « Son énergie cinétique est plusieurs dizaines de fois plus importante que celle injectée par la supernova W44. Il parait impossible de générer un tel nuage énergétique dans des conditions ordinaires.« 

L’équipe suggérait alors deux scenarii comme cause de cette Balle : un « modèle d’explosion » et un « modèle d’irruption« . Dans le premier cas, un gaz dense près du trou noir déclenche une explosion, accélérant les gaz. Dans l’autre, le trou noir accélère le flux de gaz déjà très rapide. Difficile de savoir qui est responsable, il faudra mener des recherches approfondies…

Mais une chose est sûre, cette méthode, en étudiant les mouvements dans les nuages de gaz, aidera à détecter les trous noirs plus facilement. Et c’est un pas supplémentaire vers une meilleure compréhension de ces structures énigmatiques.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité