Pour le DJ Américain Moby, la technologie a « une face très sombre »

Moby Are you lost in the world like me

Dans sa dernière chanson, Are you lost like me, le chanteur et DJ Américain Moby décrit une société où le smartphone est omniprésent, où selfies, likes et swipes règnent en maître. Dans l'album, These Systems Are Failing, Richard Melville Hall - de son vrai nom -, se montre plus engagé que jamais.

Oui, la technologie peut être « la chose la plus géniale du monde« , mais elle possède aussi « une face très sombre : elle contraint les gens à s’isoler. » À tel point que, dans le clip, lorsqu’une fille s’apprête à se jeter d’un immeuble, la foule a pour seul réflexe de sortir son smartphone pour filmer la scène. Une critique d’un manque de « discipline émotionnelle » qui permettrait à l’homme de gérer sainement cette technologie au quotidien.

À 51 ans, Moby se montre très engagé, pas uniquement concernant son opinion sur la technologie. Le musicien fait avant tout de la musique pour lui, abordant « des sujets qui sont importants pour moi, car j’ai l’impression que nous avons atteint un point où la promotion de soi-même, gratuite, n’est ni responsable, ni éthique, qui plus est dans un monde en train de s’effondrer« , explique-t-il. Et de dénoncer régulièrement les décisions d’un certain Donald Trump…

Et si vous vous posiez la question de savoir pourquoi Moby fait si peu de scène, sachez que s’il adore l’exercice, il déteste au plus haut point les tournées. « Après vingt ans de tournée je ne veux pas être l’un de ces vieux musiciens qui tournent encore parce qu’ils ne savent pas quoi faire d’autre.  » « Le militantisme politique, la défense des droits des animaux, l’écriture, la musique, la randonnée, mes amis… Tout cela, je ne veux pas l’abandonner.« 

Tags :Via :20 minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité