Un homme s’injecte de l’insecticide dans l’oreille pour y déloger un cafard

Cafard

Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas eu votre lot d’histoires insolites. Pour celle-ci, on part à Chegdu, en Chine. Un homme de 60 ans a confié à son docteur que le 1er février, un cafard s’était introduit dans son oreille. Il le sentait très distinctement gigoter, ce qui fut le début de nombreuses tentatives pour le déloger.

Au début, Liu Qian (nom d’emprunt utilisé par les médias) à essayé d’extraite intrus avec ses doigts, puis avec des cotons-tiges, avant de passer aux cure-dents puis à la pince à épiler. Comme rien ne fonctionnait, il a tenté d’effrayer l’animal en se frappant la tête. En vain. C’est après trois jours de cohabitation forcée qu’il a décidé de sortir les grands moyens et de s’asperger l’intérieur de l’oreille avec de l’insecticide, dans l’espoir de tuer le cafard.

Le problème, c’est que… ça a marché. L’insecte est mort presque instantanément, mais est resté coincé à l’intérieur de son oreille. Le composant chimique n’a pas vraiment aidé puisque les docteurs assurent qu’ils ont fait gonfler la conduit auditif du soixantenaire, piégeant littéralement l’animal à l’intérieur. Liu Qian fut ainsi forcé de se rendre chez des médecins spécialisés afin d’extraire le cafard via une opération mineure. Au final, l’insecte mesurait à peine un centimètre de long.

Les docteurs en ont profité pour signaler à ceux à qui cela pourrait arriver un jour que l’utilisation d’insecticides dans une zone aussi sensible peut seulement provoquer une irritation de la peau. Si d’aventure un cafard décide de se loger dans votre oreille, la meilleure façon est encore d’y verser de l’huile afin de l’étouffer ou de le forcer à sortir.

Tags :Sources :Odditycentral
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Les docteurs en ont profité pour signaler à ceux à qui cela pourrait arriver un jour que l’utilisation d’insecticides dans une zone aussi sensible peut seulement provoquer une irritation de la peau. »
    j’en suis pas si sûr….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité