Un scientifique de la NASA retenu à la frontière américaine, on lui demande de déverrouiller son téléphone

scientifique NASA frontière Sidd Bikkannavar

Sid Bikkannavar est un citoyen Américain, né aux États-Unis, qui travaille au Jet Propulsion Lab de la NASA. C'est aussi un grand amateur de voyage. Récemment, il s'est vu interdire l'entrée dans son pays à cause du décret anti-immigration de Donald Trump. Des douaniers lui ont même demandé un accès à son téléphone.

Juste après sa libération, Sid Bikkannavar fermait son compte Facebook le temps de s’assurer que toute la sécurité était en place. Une fois certain, l’homme publiait cette explication :

Désolé pour mon absence. En rentrant aux États-Unis le week-end dernier, j’ai été détenu par la Sécurité Intérieure avec d’autres pour le compte du décret anti-immigration. Des officiers ont pris mon téléphone et ne voulaient pas me le rendre à moins que je ne leur donne mon code PIN pour qu’il puisse copier les données. J’ai d’abord refusé parce qu’il s’agit d’un téléphone qui m’a été donné par le Jet Propulsion Lab et je dois en protéger l’accès. Pour être tout à fait clair, je suis citoyen Américain, né aux États-Unis, ingénieur à la NASA et je voyage avec un passeport américain valide. Après avoir pris mon téléphone et le code PIN, ils m’ont renvoyé en zone de détention, avec des lits et d’autres détenus qui dormaient, le temps de copier toutes mes données.

Je suis de retour à la maison et le JPL a examiné mon téléphone pour déterminer ce qui aurait pu avoir été volé, ou s’ils avaient installé quoi que ce soit sur l’appareil. J’ai aussi pris contact avec les équipes juridiques du JPL. J’ai supprimé ma page Facebook le temps d’être sûr que le compte n’avait pas été compromis par l’intrusion dans mon téléphone. J’espère que personne ne s’est inquiété. Le JPL m’a donné un nouveau téléphone et un nouveau numéro, que je vous donnerai très bientôt.

À en juger par les récits de cette histoire, il semblerait que tout ceci n’ait rien à voir avec le décret anti-immigration de Donald Trump. Est-ce là la « routine » lors du passage à la sécurité d’un aéroport américain ? Espérons que non…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
        1. Blanc, americain, chretien, raciste &……………… FLIC !
          si tu vous trouver pire que ça, a peu les………. ? Bah non…… PERS0NNE !

  1. J’adore les racistes, ils font passer tous mes soucis au second plan, car je me dis que j’aurais pu être un raciste, mais non tout va bien je suis resté moi et humain. Sérieusement il est temps d’évoluer, on ne peut pas parler de société et continuer de dénigrer des gens comme ça, on vit tous sur la même planète il faut vraiment que vous appreniez à faire avec, c’est débile qu’on se fasse la guerre entre humains, au lieu de construire une planète tous ensemble, c’est déjà assez dure comme ça, surement que les racistes sont des gens qui parlent et ne font rien, et trouve des excuses débile pour justifier qu’ils ne soit pas des gens normaux qui font les choses correctement, même si c’est un peu dure parfois, seriez vous jaloux des étrangers qui arrivent à reconstruire leurs vie quand vous n’arrivez même pas à construire la vôtre ? Avez vous construit vôtre vie et pensez que c’est facile à faire et vous n’aidez pas les gens vous préférez les ridiculiser ? Vous vous nourrissez du malheur des autres ? Pour vous permettre de cacher vôtre propre malheur ? Que tout le monde soit gentil et s’entraide et ça ira mieux, respectez l’être humain, l’être vivant, et on aura peut être une chance de ne pas tous s’entretuer car ce n’est pas le but on vaut beaucoup mieux que ça

  2. « Récemment, il s’est vu interdire l’entrée dans son pays à cause du décret anti-immigration de Donald Trump. Des douaniers lui ont même demandé un accès à son téléphone. »

    puis

    « À en juger par les récits de cette histoire, il semblerait que tout ceci n’est rien à voir avec le décret anti-immigration de Donald Trump »

    Jolie…

  3. Burundi le 16 février 2017
    Dommage que Je ne maîtrise pas la loi des U.S.A , car nulle n’est au dessus de la loi , mais le Président Donald TRUMP étant Leader, mérite qu’on respecte sa décision, dans la mesure où elle reste dans les limites de la loi, d’autant plus qu’il a demandé un délais très bref.
    Cette décision pourrait être prise pour garantir la sécurité sociale du peuple américain, alors pour l’intérêt du peuple. D’ailleurs quand on regarde les choses déjà changée dès son arrivée au pouvoir il ne semble pas être le plus raciste que tous.
    Cette décision doit être tenue en considération. Merci pour votre compréhension

  4. Burundi le 16 février 2017
    Dommage que je ne maîtrise pas la loi des U.S.A , car nul n’est au dessus de la loi, mais le Président Donald Trump étant Leader, mérite qu’on respect sa décision, dans la mesure où
    elle reste dans les limites de la loi, d’autant plus qu’il a demandé un délais très bref. Cette décision pourrait être prise pour garantir momentanément la sécurité du sociale du peuple américain, alors pour l’intérêt du peuple. D’ailleurs quand on regarde les choses déjà changées dès son arrivée au pouvoir, il ne semble pas être le plus raciste de tous.
    Cette décision doit être prise en considération. Merci pour votre compréhension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité