À la recherche d’exoplanètes : 20 années de données d’observation rendues publiques

exoplanète

Si vous avez toujours rêvé de découvrir une exoplanète, voici votre chance. Une équipe de scientifiques du MIT, de Carnegie Mellon et d'autres universités a publié les données de vingt ans d'observation de plus de 1 600 étoiles effectuées par le spectromètre HiRES, lequel est monté sur un télescope de 10 mètres à l'Observatoire Keck de Hawaï.

Celui-ci utilise la technique dite de la vitesse radiale. Pour le dire plus simplement, les experts utilisent l’appareil pour détecter les petites secousses que les étoiles génèrent en réponse à la gravité d’une planète en orbite. Ce jeu de données regroupe pas moins de 61 000 observations individuelles, contenant la date, la vitesse de l’étoile, le pourcentage d’erreur sur cette vitesse et d’autres mesures de son activité durant l’observation.

Jennifer Burt, membre de l’équipe du MIT, déclarait que les scientifiques se sont récemment rendus compte qu’ils n’étaient pas suffisamment nombreux pour traiter toutes ces données. Voilà pourquoi ils vous indiquent le logiciel à utiliser et vous expliquent la marche à suivre, dans un tutoriel complet, sur la manière de les aider. Les experts ont déjà commencé le travail et détecté plus de 100 planètes candidates.

Parmi celles-ci, une exoplanète confirmée, en orbite autour de GJ 411, la quatrième étoile la plus proche de notre soleil. Cette découverte confirme la théorie des scientifiques qui voudrait que les plus petites planètes orbitent autour des plus petites étoiles.

Considérant le fait que ces données contiennent plus de vingt années de mesures, cela pourrait amener à découvrir de nombreuses exoplanètes. À suivre !

Tags :Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité