A la Croisée des Mondes : une suite est confirmée officiellement par Philip Pullman

philip pullman book of dust

Cette trilogie vous a peut-être bercé entre 1995 et 2000 : A la Croisée des Mondes revient en octobre, et cela a été confirmé officiellement par son auteur, Philip Pullman, dans une interview donnée au Guardian le 15 février.

L’auteur et ancien professeur à l’Université d’Oxford a confié au Guardian :

« Au fil de l’histoire, peu à peu, l’idée de ce qu’était la Poussière devenait plus claire, mais j’ai toujours voulu y revenir et en découvrir plus. »

La nouvelle trilogie portera donc le nom de The Book of Dust (Le Livre de la Poussière), et le premier tome sera disponible en langue anglaise le 19 octobre prochain. De même, l’auteur a annoncé que le deuxième tome était déjà écrit, et que le troisième était en préparation. Une bonne nouvelle pour les fans donc, qui savent déjà qu’ils n’auront pas à attendre des années entre la sortie de chaque tome.

Dix-sept ans après le dernier tome de la première trilogie, nous retrouverons donc Lyra Belacqua, dans une série qui ne sera, d’après l’auteur, ni un prequel ni un sequel, mais, je cite, un « equel », et il précise :

« Cela ne se déroule pas avant ou après A la Croisée des Mondes, mais en parallèle. C’est une histoire différente, mais les lecteurs reconnaîtront le décor de la première trilogie, ainsi que les personnages qu’ils y avaient découverts. »

Les lecteurs ne seront pas perdus donc, et pourront s’attendre à retrouver tous les éléments qui composaient cet univers fantastique, depuis l’aléthiomètre jusqu’au Magisterium, le puissant organe de répression de l’Eglise totalitaire. On retrouvera Lyra bébé dans le premier tome, et adulte dans le second.

Aucune traduction française n’a été annoncée, mais on se doute qu’elle ne saurait tarder. Dans tous les cas, on vous tiendra au courant !

Si le film sorti en 2007 n’a pas eu le succès escompté, une série est néanmoins en préparation, c’est en tout cas ce qu’a annoncé la BBC, qui a engagé Jack Thorne, le réalisateur, entre autres, de Skins et Shameless pour une adaptation, que l’on espère plus réussie, d’A la Croisée des Mondes.

Tags :Sources :huffingtonpost
  1. Sur que le film est une gigantesque bouse, il a massacré, réduit, amputé les livres. On ne comprends ni le début ni la fin, les personnages sont réduits a « gentil/mauvais » alors qu’au fil des tomes du livres il y avait des développements moins manichéens.

    J’étais enchanté de voir que le livre serait adapté au cinéma, j’ai bien déchanté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité