Depuis la Station Spatiale Internationale, les étranges jets bleus sont filmés : des images exceptionnelles

jets bleus

Depuis la Station Spatiale Internationale, l'astronaute danois Andreas Mogensen a pu capturer des images rarissimes et incroyables d'un phénomène encore très mal connu : les jets bleus, qui se produisent au-dessus des orages.

L’astronaute avait en effet pour but, dans le cadre de l’expérience Thor, d’étudier un phénomène que nous ne voyons jamais du dessus (à moins d’être astronaute, donc) : les orages. Pour capturer ces phénomènes lumineux transitoires, le petit nom des fameux jets bleus, l’astronaute disposait de la caméra la plus sensible à bord.

Mogensen avait également à disposition une liste des endroits où la météo avait prévu des orages. Les résultats sont étonnants, et ont été transmis par l’équipe à l’Institut Spatiale Danois, qui a rendu cette étude publique en la publiant dans The Geophysical Research Letter.

90 flashs par minute

La vidéo dure 160 secondes, et il y a été relevé 245 flashs de jets bleus, soient 90 par minute… Avec une envergure autour de 18 kilomètres, et un des éclairs atteignant 40 km d’altitude, même avec la vidéo, il est difficile de se faire une idée de l’ampleur de ce nouveau phénomène météorologique.

Ces phénomènes lumineux ne sont pas anodins, et nous n’en sommes qu’au début de leur étude : il reste de nombreuses inconnues dans notre connaissance du climat. Les jets bleus jouent un rôle d’une importance primordiale dans la manière dont notre atmosphère nous protège des radiations cosmiques.

Pour le moment, il faut collecter plus d’informations et de données pour comprendre comment fonctionnent ces phénomènes. C’est dans ce but que, prochainement, un nouvel instrument d’observation et un laboratoire spatial seront installés à l’extérieur de la Station Spatiale. Ils permettront aux scientifiques d’observer de manière continue les orages, depuis l’espace.

Andreas Mogensen est ravi de cette vidéo :

« Ce n’est pas tous les jours que l’on peut filmer un nouveau phénomène météorologique, et je suis vraiment satisfait du résultat. Mais je suis encore plus satisfait car les scientifiques pourront bientôt étudier ces phénomènes plus en détail. »

Tags :Sources :slashgear

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité