La Hadopi fait un carton : près de 9 millions d’avertissements et 99 condamnations connues

Hadopi

La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi), fêtait ses sept ans en janvier. Hasard du calendrier ou pour marquer le coup, elle a également publié son sixième rapport d'activité.

La Hadopi avait récemment nommé Jean-Michel Linois-Linkovskis comme nouveau secrétaire général, qui a pris ses fonctions tout récemment, le 1er février 2017. Elle poursuit son objectif de traiter « la totalité des saisines reçues. »

Si l’on en croit les chiffres publiés entre le 1er octobre 2010 et le 31 octobre 2016, l’autorité indépendante n’a pas chômé : 7,5 millions de mails d’avertissement, ainsi que 686 000 relances par lettres recommandées. Elle a également dressé 5339 constats de négligence caractérisée et transmis pas moins de 1308 dossiers au Parquet.

hadopi-chiffres-2017

Crédits : hadopi.fr

De quoi faire frémir les pirates et autres amateurs de téléchargements via torrents. D’autant plus que les chiffres de janvier 2017 montrent une certaine accélaration et une suractivité, annoncée en parallèle de la prochaine loi sur les finances, prévue pour 2017. En effet, au 31 janvier, la Hadopi avait adressé 620 000 mails d’avertissement supplémentaires, et 53 000 lettres recommandées. Egalement dressés, 600 constats de négligence, et 200 dossiers de plus transmis au Parquet.

hadopi-suites-judiciaires

Crédits : hadopi.fr

On relève également une hausse des condamnations, puisque face aux 72 condamnations d’octobre dernier, on en dénombre désormais 99. On note également 72 cas classés sans suite, et 4 relaxations. De quoi justifier l’existence de l’Hadopi qui, jusqu’ici, n’avait pas eu un succès flagrant dans ses opérations, et entrevoir une année record en termes de chiffres.

Tags :Sources :nextinpact
  1. En plus de ces merveilleux chiffres ( putain, c’est vraiment peanuts !), j’aurais adoré voir d’autres chiffres intéressants, comme par exemple, le coût de fonctionnement de H.A.D.O.P.I ( les salaires et les emplois, le montant des envoies en recommandé ou des « procédures »)
    Je suis toujours ravi que mes impôts participent à de belles initiatives comme celle là, pendant que l’hôpital, la recherche, le social, l’éducation sont à l’agonie.

  2. Donc grosso-modo, on a eu 264 condamnations sur 6 ans (et je suppose que vu que ça n’a jamais été relayé aux informations qu’il s’agit d’amendes relativement légères [pas plus de 1500 euros] et pas d’amendes maximales [soit 300 000 Euros] et de peines de prisons (Jusqu’à 3 ans ferme selon la loi [mais bon, quand j’ai vu il y a 2-3 jours de cela, qu’une femme ayant laissé mourir son bébé dans une voiture en plein cagnard avec quasi 1g/l de sang d’alcool et sous l’emprise de cannabis et qu’elle n’a pris que 10 mois avec sursis, je me dis qu’il y a un «  » »petit » » » problème de priorité avec la justice]) pour un coût à l’année de 12 millions d’euros (soit environ 72 millions sur 6 ans) .
    Donc supposons qu’il y a eu 264 condamnations à 1500 euros chacune, ça nous donne quelque chose comme une peu moins de 400 000 euros de recettes … sur 6 ans ! Donc, d’un côté, on a un coût de 72 millions sur 6 ans, de l’autre, 400 000 euros de recettes sur la même période soit un déficit d’à peu près 71.5 millions d’euros !
    Alors Mr.Hollande, ça crève quand ce truc qui ne sert à rien à part avoir réussi à tuer Emule (ce qui n’est pas plus mal d’un côté vu le nombre de saloperies qui avait dessus. Perso, j’avais déjà banni ce logiciel bien avant Hadopi). Vous savez, comme vous l’avez promis dans votre campagne présidentielle en 2012 !
    Et puis, pardonnez-moi d’avance pour mon vocabulaire un tantinet fleuri mais, il faut vraiment être con pour continuer à télécharger sa musique via le p2p alors qu’on peut avoir la même chose au nez et à la barbe d’Hadopi en récupérant directement les vidéos sur Youtube avec un extracteur de vidéos, soit en « dur » sur le disque dur ou soit en online ! Quant aux films, le téléchargement direct et le streaming permet simplement de faire un gros doigt à Hadopi. Et tout ça, sans s’emmerder à installer et configurer des VPN !

  3. Quand vous pensez que cette merde coûte 8 millions d’euros par an !
    Pour fêter ça, j’ai lancé un téléchargement de 500go en torrent. A la vôtre, bande de losers !

  4. Et on a toujours pas eu d’explication pour « sécurisé sa connexion wifi avec succès »
    Idem pour la VOD qui est catastrophique. C’était pourtant une des missions de la Hadopi. C’est bizarre quand même non ?

  5. Hadopi c’est la preuve vivante que le paysage politique est directement influé par l’industrie du CAC40 .

    Il seras bientôt démantelé de tout façon, en attendant is y a les seedbox et les vpn !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité