Test : Lenovo Yoga Book

Lenovo Yoga Book

Pouvoir écrire rapidement et efficacement sur un smartphone ou une tablette est le rêve de nombreuses équipes de recherche et développement et de design depuis de nombreuses années, et Lenovo pourrait avoir trouvé la solution à cette énigme avec son nouveau Lenovo Yoga Book.

Le léger et ultra-fin Yoga Book est une tablette 2-en-1 qui s’ouvre comme un livre. D’un côté, un écran tactiel FHD 10,1 pouces et de l’autre, le clavier virtuel, baptisé Halo Keyboard by Lenovo. Avec cette machine très innovante, Lenovo ré-invente la roue pour l’écriture numérique sur une tablete et voici pourquoi :

Le panneau qui abrite le Halo Keyboard se transforme en Create Pad, qui permet à l’utilisateur de prendre des notes directement sur sa surface en utilisant le Real Pin. La pointe du Real Pen peut être remplacée par une pinte traditionnelle de stylo, pour prendre des notes sur une feuille de papier placée sur le Create Pad ! Et tout ce que vous écrivez est retranscrit numériquement en temps réel dans la Yoga Book Tablet. Vous n’avez plus à choisir entre les notes numériques et la sensation d’écrire sur du papier.

Le Yoga Book dans sa version Android est disponible en Gold Champagne et Gunmetal Grey pour 499$. La version Windows, elle, n’est proposée qu’en noir à 549$.

Spécifications

Regardons maintenant les spécifications de la machine pour se faire une idée plus précise. Il s’agit plus ou moins que d’un CPU entre milieu et haut de gamme avec un GPU décent, sans rien de très folichon, mais des spécifications tout à fait suffisantes pour les cas d’utilisation proposées par Lenovo.

  • Écran tactile IPS de 10,1 pouces FHD (1 920 × 1 080) à 400 NITs
  • Processeur Intel Atom X5-Z8550 (2,4 GHz, 2 MB de cache)
  • GPU Intel HD 400
  • 64 Go de stockage interne + MicroSD (128 Go max)
  • Caméra frontale de 2 MP, caméra principale de 8 MP
  • Batterie de 8500 mAh
  • Android 6.0.1 / Windows 10 Home
  • Dolby Atmos
  • Micro HDMI, jack 3.5 mm
  • 4G LTE en option, WiFi AC, Bluetooth 4.0
  • 256,6 × 170,8 × 0,96 mm, 690 g
  • 499$ sous Android, 549,99$ sous Windows 10

Design

Lenovo Yoga Book

Faite en magnésium et aluminium, la qualité du Yoga Book est assez impressionnante et l’appareil a l’air robuste malgré sa finesse. Avec seulement 690 grammes, la tablette 2-en-1 ne mesure que 9,6 mm d’épaisseur fermée et 5,5 mm ouverte. Au plus fin, c’est seulement 4,05 mm.

D’après Lenovo, la charnière a été repensée pour être plus petite, sur trois axes avec 130 pièces mécaniques différentes conçues dans cinq matériaux différents. Une fonctionnalité essentielle qui permet aux ordinateurs portables Lenovo d’être très fins et de pivoter à 360°. C’est le même concept qui est utilisé ici.

Fermé, le Lenovo Yoga Book a le même poids, la même largeur et la même hauteur qu’une tablette classique de 10,1 pouces. Cependant, il est plus épais que les tablettes récentes sous Android à cause du clavier. Mais l’appareil offre davantage une impression de tablette que d’ordinateur 2-en-1.

Les boutons d’alimentation et de volume sont sur le côté droit du clavier. C’est fonctionnel mais cela aurait plus pratique s’ils avaient été placés sur le côté droit de l’écran parce que, en mode ordinateur portable, on se retrouve coincé quand on veut utiliser ces boutons. Ce n’est pas problématique mais ce serait bien qu’ils soient plus accessibles.

Comme vous pouvez le voir dans les photos, le Yoga Book est légèrement plus grand que l’iPad Air 2. Je prends le Air comme référence parce que beaucoup sont ceux à en avoir vu un et savent ce que l’on ressent en le tenant. La moitié du Yoga Book est plus fine que le Air et c’est l’ordinateur le plus léger que j’ai jamais vu. Si vous ajoutez le clavier à l’iPad Air 2, le Yoga Book l’emporte en ce qui concerne le design et le tarif.

Multi-mode

Comme pour tous les appareils Yoga, le Yoga Book supporte le « multi-mode », ce qui signifie qu’il peut être positionné de différentes manières pour mieux convenir à votre usage. Le MultiMode a été créé par Lenovo puis copié par les autres OEM parce que ça fonctionne très bien, du mode ordinateur portable le plus traditionnel au mode tablette, sans oublier les intermédiaires.

Ports et extensions

Le Lenovo Yoga Book n’a pas beaucoup de ports, mais davantage que la plupart de ses concurrents. D’abord, il est possible d’étendre le stockage interne avec 128 Go supplémentaires pour pas cher, ce qui est une bonne chose par rapport aux iPad et autres appareils qui ont stockage fixe.

Il y a aussi un port mini-HDMI au cas où vous voudriez connecter le Yoga Book à un projecteur ou un écran. Je ne l’ai pas fait moi-même mais on se rend compte de l’intérêt de ce port pour une présentation PowerPoint, sous Android ou Windows.

Enfin, le port micro-USB permet la recharge et le transfert de données. Bien sûr, il aurait été bien d’avoir un port USB-C pour gérer aussi un moniteur mais la configuration actuelle fonctionne très bien, on ne se retrouve pas gêné. Peut-être aussi que le fait que le micro-USB soit plus petit que l’USB-C a compté dans le choix du port.

Écran

Lenovo Yoga Book

L’écran IPS LCD de 10,1 pouces du Yoga Book est bien, avec de bons niveaux de noirs et des couleurs bien saturées. Il offre une finition brillante, très réfléchissante donc, mais qui permet aux couleurs de jaillir davantage. C’est un bon choix puisqu’il s’agit ici davantage d’un appareil d’intérieur. Et pour l’extérieur, Lenovo a choisi une luminosité grimpant à 400 NITs.

Normalement, mes yeux sont à 35/40 cm de l’écran en mode ordinateur portable (contre la moitié avec un téléphone), alors la résolution Full HD convient très bien. En mode tablette, je me rapproche et une densité de pixels plus élevée aurait été bienvenue, mais avec ce tarif, et pour ce niveau de fonctionnalité, il est difficile de se plaindre.

Lenovo Halo Keyboard

Lenovo Yoga Book

Passons maintenant à la fonctionnalité phare du Yoga Book, son clavier physique. Ce n’est que la moitié de la fonctionnalité en question, mais nous reviendrons sur le Create Pad et le Real Pen dans la section suivante. Lorsque les gens entendent parler de clavier, deux questions viennent immédiatement à l’esprit : quelle impression donne-t-il et à quelle vitesse puis-je taper ?

Apparence et ressenti

D’après les photos, vous pouvez voir que le Halo Keyboard est un clavier qui n’offre aucun mouvement de touches. C’est donc très différent d’un clavier traditionnel. Il y a un rétro-éclairage, obligatoire pour pouvoir taper si la lumière vient à manquer, et la taille du clavier est plus réduite que celle d’un clavier d’ordinateur portable de 13 pouces, mais c’est tout à fait opérationnel.

Lenovo a inclus le son et les vibrations tactiles pour vous guider quand vous tapez. C’est très similaire à ce que l’on peut expérimenter avec un smartphone, et tous les deux peuvent être désactivés au besoin.

Performances de frappe

En terme de vitesse de frappe, j’ai été très surpris. Évidemment, ce n’est pas aussi rapide qu’avec un clavier traditionnel mais ça l’est davantage qu’avec un clavier sur l’écran. Le Halo Keyboard sert de manière significative la productivité si vous tapez beaucoup.

De plus, le clavier n’empiète aucunement sur l’écran, ce qui augmente aussi la productivité parce que vous n’aurez jamais un clavier qui apparait au beau milieu de votre application.

Il y a certains aspects du clavier qui pourraient être améliorés. Parfois, il se met en veille et vous raterez un caractère le temps qu’il se réveille totalement.

Petite astuce : j’ai trouvé que les retours sonores et les vibrations ralentissaient la frappe alors j’ai désactivé les deux. C’est une préférence personnelle mais si vous avez la même sensation, c’est à tester.

Lenovo Create Pad et Real Pen

L’absence de touches physiques est ce qui permet d’avoir un appareil aussi fin, l’un des attraits de ce Yoga Book. Le Halo Keyboard apparaît comme un clavier virtuel rétro-éclairé sur le panneau face à l’écran. L’expérience de frappe est très bonne, meilleure que le clavier de la Surface – oui, c’est surprenant -. Avant que vous ne demandiez, le clavier n’est pas programmable, et ce n’est pas un écran tactile.

Lenovo Yoga Book Lenovo Yoga Book

Clairement, la grosse nouveauté ici, c’est l’utilisation du stylet qui est rendue possible par le Lenovo Create Pad et le Lenovo Real Pen. Ce combo peut détecter 2 048 niveaux de pression et le Real Pen n’a pas de batterie, vous n’aurez pas à le recharger.

Le Lenovo Real Pen sait où il est sur le pad grâce à la technologie de résonance électromagnétique intégrée dans le Create Pad. En terme pratique, cela signifie que toutes les positions sur le pad ont des coordonnées (x,y) précises.

Le Real Pen peut être utilisé de deux manières : avec un embout en plastique sans papier ou avec une pointe de crayon et du vrai papier. C’est vous qui choisissez ce que vous préférez. Je préfère utiliser l’embout en plastique et pas de papier, c’est ça de moins à transporter. Et dans ce cas, j’écris, je dessine en regardant à l’écran. L’inconvénient, c’est que l’écriture n’est pas aussi belle et précise et que cela ne fonctionne que pour des schémas et des mots écrits assez gros.

Si vous utilisez du papier, la prise de notes est complètement naturelle, vraiment – parce que ça l’est ! -. Vous utilisez un stylo à bille sur du papier… avec tout ce que vous écrivez qui se retrouve numérisé en temps réel. Vous pouvez écrire quoi que ce soit rapidement, ce sera parfaitement reproduit.

Et il est important de noter que vous pouvez utiliser n’importe quel papier. Même si Lenovo vend du papier aux dimensions exactes du Create Pad, rien ne vous empêche d’utiliser le papier de votre choix.

Il faut aussi comprendre que bien que l’écran soit tactile, le Real Pen ne fonctionne pas avec l’écran, même avec l’embout en plastique. Vous pouvez utiliser n’importe quel stylet au lieu de votre doigt mais ce serait un achat supplémentaire, qui ne supporterait pas les différents niveaux de pression qui plus est. Une bonne solution serait d’avoir un deuxième embout capacitif à l’arrière du stylet… juste une idée.

Dans mes rêves les plus fous, je branche mon Yoga Book à mon PC par USB et je l’utilise pour mes numérisations sur Photoshop. Pour l’heure, ce n’est pas supporté, peut-être à cause du lag induit quand on fait cela avec un appareil Android, mais dans le futur, ce serait une superbe fonctionnalité si Lenovo la proposait.

Cas d’utilisation

Prise de notes et saisie au clavier

Comme je l’ai dit plus haut dans la section dédiée au clavier, la saisie de texte et la prise de notes sont deux choses dans lesquelles le Yoga Book excelle. Je voudrais vous donner quelques précisions concernant la prise de notes.

Le Yoga Book embarque, par défaut, Lenovo Note, une application qui permet de prendre des notes avec le stylet (avec l’interface classique sur l’écran tactile). C’est convenable et permet notamment de prendre des notes sur plusieurs pages de manière très simple. Il est aussi possible d’ajouter des blocs texte, des images, etc. C’est une bonne base.

J’ai aussi essayé OneNote, multi-plateforme et assez populaire. Ça fonctionne, mais seulement en mode portrait, il faut le savoir. Ce n’est pas un vrai problème, mais si vous préférez le mode paysage, ce pourrait être gênant.

En ce qui concerne la saisie au clavier, tout passe par l’application, et la seule différence, finalement, c’est que vous tapez plus rapidement qu’avec le clavier virtuel.

YouTube et les films Google Play

Grâce au multimode Yoga, regarder un film est très sympathique. Que vous soyez dans votre lit, dans l’avion ou sur une table, le Yoga Book offre toujours la position parfaite pour tenir selon un angle optimal. Je me bats beaucoup avec cela avec des tablettes traditionnelles, soit je dois les tenir pendant tout le film, soit je dois utiliser un gros et moche étui.

Pour le streaming YouTube, c’est soit via le site soit via l’application, mais je recommande l’application parce que l’expérience est bien meilleure. Gardez en tête que ce n’est pas un PC, en tant qu’appareil mobile, les applications ont souvent tendance à offrir une meilleure expérience.

Email

Un mot rapide concernant les emails : j’utilise Microsoft Exchange pour le travail et la seule application pré-installée était Gmail. La plupart des téléphones Android ont une application email pleinement compatible avec Exchange et pas seulement IMAP.

Pour faire fonctionner le tout correctement, j’ai téléchargé Outlook pour Android (qui n’est pas optimisé pour les tablettes mais qui fonctionne bien). Exchange est bien pris en charge, mais il faut aussi que j’utilise Outlook Calendar maintenant. Ce serait bien d’avoir une meilleure intégration d’Exchange à l’avenir.

Logiciel

Android : une interface personnalisée

Le Lenoov Yoga Book tourne sous Android 6.0.1 mais avec une interface utilisateur personnalisée pour permettre l’utilisation du stylet et du mode multi-fenêtre. Et parce que c’est un appareil dédié à la productivité, Lenovo voulait permettre aux utilisateurs de sortir du paradigme multi-monotâche que les habitués de ces appareils ne connaissent que trop bien.

Cependant, l’écran divisé classique sur Android ne satisfaisait pas non plus complètement Lenovo. Leur solution pour cet appareil est de lancer la plupart des applications dans un format portrait similaire à ce qui se passe sur un téléphone. De cette manière, les utilisateurs peuvent avoir environ trois applications en fonction et visibles en même temps.

Ce n’est pas une mauvaise idée du tout parce que la plupart de ces applications sont d’abord optimisées pour les téléphones. D’une certaine manière, c’est la meilleure des versions. Cela étant dit, les utilisateurs peuvent choisir de les lancer en « plein écran » s’ils veulent en voir davantage d’un seul coup d’œil.

J’aime bien l’idée, et ça fonctionne bien dans la plupart des situations. Certaines applications, comme Facebook, ont quelques soucis d’affichage de temps à autre, mais un rafraîchissement de la Fenêtre corrige le problème, alors je suppose que ce n’est qu’un petit souci dû à la la jeunesse du logiciel. Je suggèrerai que Lenovo ajoute des boutons « Fermer » et « Plein écran » aux fenêtre, pour gagner du temps.

Enfin, il y a aussi une sorte de barre de tâches en bas, pour pouvoir changer d’applications rapidement et les fermer, au besoin. Là encore, c’est une idée toute simple, mais qui fait gagner du temps par rapport au mécanisme d’Android.

Lorsque vous naviguez sur el web, votre Yoga Book est détecté comme une tablette Android, il vous offrira le contenu « mobile » des sites. Il est facile de voir cet appareil comme un petit PC mais c’est vraiment une tablette Android (excepté dans sa version Windows).

Touchpal Keyboard

Cet utilitaire signé Lenovo est un clavier logiciel mais qui offre aussi certaines fonctionnalités rendant le clavier Halo encore meilleur. La fonctionnalité principale, c’est Word Suggestions, pour vous suggérer des mots lorsque vous tapez avec le Halo Keyboard. Comme pour tout clavier virtuel, elle apporte plusieurs suggestions en temps réel, pour vous faire gagner un peu de temps.

Apple a tout juste implémenté une fonctionnalité similaire dans sa gamme de MacBook, grâce à la bande LED intégrée dans certains appareils.

Matériel et Performances

Le Yoga Book est proposé avec Android ou Windows 10 (+50$ pour cette dernière) et il n’y a pas d’option de multiboot pour l’instant, alors il vous faudra vous décider à l’achat. Pour le modèle Android, Lenovo a développé Book UI, une interface personnalisée d’Android 6.0, pour optimiser la forme unique du Yoga Book dans le monde Android.

Propulsé par un processeur quad-core Intel Atom X5-Z8550, le Lenovo Yoga Book est un appareil Android puissant. Dans le monde Windows cependant, c’est un ordinateur très léger mais largement suffisant pour un usage basique de productivité, les performances devraient être tout à fait acceptables.

Lenovo a développé son application de prise de notes, Note Save, qui permet d’enregistrer des notes en arrière-plan tout en travaillant sur d’autres applications ou en regardant des vidéos.

Batterie

Avec une batterie de 8 500 mAh, le Yoga Book a suffisamment d’énergie pour faire oublier l’anxiété de l’appareil à court de batterie. J’ai pu utiliser la tablette durant les 13 heures de mon vol vers la Corée et même si je ne l’ai pas utilisée tout le temps – j’ai tout de même regardé 7 épisodes d’une série TV et quelques films -, j’avais encore suffisamment de batterie pour ne pas m’en inquiéter – 40, 50% environ -.

Évidemment, cela dépendra de votre usage, mais imaginez l’autonomie comme étant deux à trois fois supérieure à celle d’un smartphone, et il n’y a pas d’antenne 4G (sur le mien) pour faire fondre encore davantage la batterie.

Lenovo a beaucoup parlé de la recharge rapide, la mesurant à 57 mAh/min, ce qui est excellent, étant donné que la plupart des meilleurs smartphones sont à environ 50 mAh/min – excepté le Huawei Mate 9, avec ses 70 mAh/min, ce qui est extraordinaire -. Ceci étant dit, la vitesse de recharge du Lenovo Yoga Book est excellente.

Conclusion : très innovant et productif

Lenovo Yoga Book

À 499,99$ pour la version Android, le Lenovo Yoga Book est incroyablement novateur, productif et abordable. Ce n’est un secret pour personne que les tablettes Android font souvent pâle figure face à l’Iphone parce que les fabricants ne vont pas assez loin.

Au lieu de pousser les spécifications pour se concentrer sur la praticité, Lenovo amène une vraie valeur ajoutée à l’utilisateur dans la forme d’un appareil capable de booster la productivité et le confort d’utilisation à un autre niveau.

Dans cette perspective, le Lenovo Yoga Book fait bien mieux que l’iPad Air 2 dans mon utilisation de tous les jours, et je suppose qu’il pourrait en faire de même pour beaucoup d’autres personnes. Ajouter un clavier sur la plupart des tablettes est une option ridicule à cause du poids supplémentaire et de l’encombrement. Sans parler du fait qu’il faut charger le clavier.

Avec le Yoga Book, vous avez un appareil extrêmement fin de la même forme qu’une tablette, avec un clavier intégré très confortable connecté par de bons vieux fils. Pousser les limites du design pour que la praticité et la productivité en profitent, on ne peut qu’approuver. Pour moi, c’est la meilleure tablette de 10 pouces pour quelqu’un qui tape beaucoup au clavier ou qui regarde souvent des films.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas mal le test, mais j’aurai préféré un test sur la version Windows, car personne ne s’interesse à l’OS Android tout bridé et qui n’a pas de véritables logiciels pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité