La NASA a trouvé 7 planètes semblables à la Terre autour d’une étoile

trappist-1 vu du sol

La NASA a annoncé la découverte du système planétaire le plus prometteur de l'univers ! Si demain, nous avions la technologie pour visiter d'autres systèmes stellaires, il faudrait mettre le cap sur TRAPPIST-1. Ce système abrite sept planètes qui, de toutes évidences, ressemblent beaucoup à la Terre. Et il y a mieux encore ! 

Tout d’abord, trois de ces planètes se trouvent dans la zone habitable par rapport à leur étoile. Il s’agit d’une zone où la planète n’est ni trop proche, ni trop éloignée de son étoile. Elle est à bonne distance pour que de l’eau liquide puisse s’écouler à sa surface. On parle aussi de planètes Boucle d’or (en référence au conte où Boucle d’or mange dans le bol qui n’est ni trop chaud, ni trop froid). Ces 3 planètes peuvent donc abriter des océans liquides. Et si c’est le cas, les probabilités qu’elles hébergent de la vie deviennent très fortes. 

Selon l’équipe à l’origine de cette découverte, les 4 autres planètes ont moins de chance d’abriter un océan, mais il y a tout de même une possibilité que ces planètes aient de l’eau liquide en surface. 

C’est donc un coup double pour les astronomes de l’ESO (European Southern Observatory) et la NASA. Ils ont annoncé la découverte du système avec le plus grand nombre de planètes similaires à la Terre, et le plus grand nombre de mondes qui peuvent abriter de l’eau liquide.

Comparaison de la taille de l'étoile TRAPPIST-1 avec notre Soleil. ©NASA

Comparaison de la taille de l’étoile TRAPPIST-1 avec notre Soleil. ©NASA

Destination TRAPPIST-1

TRAPPIST-1 est le nom de ce système aux 7 planètes similaires à la Terre. Situé à 40 années lumière seulement de nous, il nous faudrait plusieurs milliers d’années pour l’atteindre avec nos moyens actuels. Le nom de TRAPPIST-1 vient du télescope qui se trouve au Chili et qui s’appelle Transiting Planets and Planetesimals Small Telescope (TRAPPIST = Petit télescope dédié aux planètes en transit et aux planétésimaux).

En mai 2016, des chercheurs ont utilisé ce télescope pour découvrir 3 planètes dans ce système. Aidé par de nombreux télescopes terrestre, comme le Very Large Telescope de l’ESO, le télescope spatial Spitzer a confirmé l’existence de deux de ces planètes et découvert 5 planètes supplémentaires.

L’étoile TRAPPIST-1 est une naine ultra-froide, une étoile beaucoup plus petite et plus froide que notre Soleil. Cette étoile chauffe si peu que même les planètes les plus proches peuvent avoir de l’eau liquide. Pour pousser la comparaison, les 7 planètes sont toutes plus proches de leur étoile que Mercure de notre Soleil (Oui, oui, Mercure est la planète la plus proche de notre soleil).

Les sept planètes

Les 7 planètes sont non seulement très proches de leur étoile, mais elles sont aussi très proches les unes des autres. Si vous vous teniez debout à la surface de l’une d’elles et que vous regardiez dans le ciel, vous pourriez voir des structures géologiques ou des nuages sur les autres planètes. Ces planètes pourraient même paraître plus grosse que la Lune depuis la Terre.

Il est également possible que ces planètes aient une rotation synchrone avec leur étoile. Cela signifie qu’elles présentent certainement toujours la même face à leur étoile. Exactement comme la Lune avec la Terre. Ainsi, il y aurait un côté plongé perpétuellement dans la nuit et un autre éclairé en permanence. Si c’est le cas, la météo serait très différente de la Terre (brusque changement de température, vents violents soufflant vers le côté sombre de la planètes…)

Le télescope spatial Hubble est actuellement utilisé pour tenter de déterminer les atmosphères de ces planètes. Mais pour les astronomes, ce sont les nouveaux instruments, comme l’Extremely Large Telescope de l’ESO et le télescope spatial James Webb, qui permettront de déterminer avec certitude s’il y a de l’eau à la surface de ces planètes et peut-être même… de la vie.

Tags :Sources :NASA
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Histoire de rester dans le thème, je suggère de nommer les planètes : Achel, Chimay, Orval, Rochefort, Westmalle, Westvleteren et Spencer!

  2. It’s a trap (pist) !

    Bon, mais sinon, on a une idée de quand ? Quand est-ce qu’on aura une certitude, combien de temps les observations des différents télescopes seront-elles nécessaires pour s’assurer du résultat ?

  3. C’est vraiment une découverte magnifique….
    S’il y’a une d’autre plantes semblent à la terre donc il y’aurai des extraterrestres et qui peuvent de temps en temps venir visiter la terre car les conditions de vie sont les mêmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité