La secrétaire d’Etat au Numérique quitte le gouvernement pour se consacrer à la campagne de Benoît Hamon

axelle lemaire secrétaire d'Etat

Selon France Inter, la secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, a tout juste quitté le gouvernement de François Hollande pour s'engager pleinement dans la campagne électorale de Benoît Hamon.

L’information a été confirmée et l’élue de la 3ème circonscription des Français de l’étranger a désormais sa place dans l’organigramme du candidat socialiste. Elle a été chargée d’une mission sur l’innovation. Cette décision n’est pas une surprise, Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation du gouvernement Cazeneuve, ne s’était pas cachée de ses préférences pour Benoît Hamon, quand certains de ses collègues sont plus séduits par le discours d’Emmanuel Macron.

Egalement spécialiste du droit international, la franco-canadienne, entrée au gouvernement en 2014 suite à Fleur Pellerin, avait été reconduite depuis à ce portefeuille du Numérique et de l’Innovation. Son nom restera associé à l’essor de la French Tech, et à une loi pour une République Numérique, rédigée avec un ensemble de citoyens sur une plateforme internet. Le texte a été définitivement adopté fin septembre 2016.

Prise de position face au tout-sécuritaire des gouvernements Hollande

Axelle Lemaire s’est démarquée durant tout son passage par son opposition au tout-sécuritaire promu par les différents gouvernements Hollande. Déjà lors des débats sur la loi Renseignement, elle avait évoqué son envie de quitter le gouvernement.

Plus récemment, elle s’était opposé à la généralisation des fichiers TES (Titres Electroniques Sécurisés), étendus désormais des détenteurs de passeport à tous les détenteurs d’une carte nationale d’identité. Elle avait obtenu un audit de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) et de la Dinsic, mais le gouvernement n’a pas tenu compte de ces audits et a lancé la généralisation des fichiers TES comme prévu.

Elle se consacrera aussi à sa campagne pour les législatives et au renouvellement de son mandat de député.

Tags :Sources :silicon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Qui peut me dire SVP : donc cette femme qui son poste volontairement avant la fin de son mandat si j’ai bien compris… Ma question est simple, va t-elle percevoir des indemnités de quelques sorte que se soit ? Et son remplacement, aura t-il accès à tous les avantages (notamment financiers), pour avoir occupé le poste jusqu’à la prochaine élection ?

  2. Oh non!! Mais…. Mais qu’est-ce qu’on va devenir sans Axelle LEMAIRE? Quelle perte immense pour la France.

    En fait, tout le monde s’en fout, non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité