Game of Clones : le meilleur du plus étrange de la téléréalité

game of clones

Vous pensiez qu’on avait tout vu en terme de téléréalité, des jeunes gens enfermés dans une maison/sur une île/avec un secret, etc., eh bien la télé-réalité anglaise et la chaîne Channel 4 nous font entrer dans une autre dimension : celle des clones.

Le pitch de base : trouver l’âme sœur. Comment ? Sur des critères physiques, que chaque personne a détaillé via une application numérique, qui permet de créer un avatar de leur modèle d’homme ou de femme idéale, dans les moindres détails. Une fois cela fait, la production a pu partir sillonner les routes anglaises pour trouver les personnes correspondant le plus à l’avatar créé par le candidat.

Ensuite, les clones sont rassemblés dans une grande maison (le classique), tous habillés pareil. Et c’est parti pour huit semaines d’écharpage et de crêpage de chignon (la guerre des clones, en somme) (oui, j’ai osé).

Le but du jeu ? Prouver que le physique ne compte pas (sic) et que c’est la beauté intérieure qui prévaut. La logique du jeu veut qu’en effet, puisque tou-te-s les prétendant-e-s sont des clones, le ou la candidat-e n’a d’autre critère pour choisir que la personnalité.

L’émission a commencé le 27 février 2017 sur la chaîne anglaise. Pour l’un des producteurs, David Flynn, c’est un concept vraiment novateur :

« C’est un peu le rêve de tout célibataire : vous créez l’avatar de votre idéal, et vous avez la chance de pouvoir vivre avec huit modèles de cet idéal ! Mais si on y regarde de plus près, en fait, notre célibataire devra bosser dur pour découvrir chaque personnalité, et celle par laquelle il est le plus attiré. C’est un nouveau concept dans le genre de la télé-réalité, […] et on espère que le public y trouvera satisfaction ! »

Cela dit, rien de neuf sous le soleil : on est bien en présence d’une télé-réalité de « speed-dating », dans laquelle le ou la candidat-e célibataire doit choisir qui il ou elle élimine à la fin de chaque semaine, sauf qu’ici, les concurrent-e-s sont des ‘clones’, habillé-e-s de la même façon.

Enfin, on peut aussi se demander en quoi l’émission est une expérimentation de l’élimination du critère physique pour le choix d’un-e partenaire, puisque tout est basé, depuis le départ, précisément sur les critères physiques. Mettons que notre célibataire endurci-e se retrouve avec la personne parfaite en fin d’émission : aura-t-elle été vraiment choisie selon des critères de beauté intérieure ? Aurait-elle été sélectionnée si elle n’était pas entrée dans les critères physiques du ou de la candidat-e, malgré sa personnalité et sa beauté intérieure ?

Tags :Sources :odditycentral
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Encore une connerie pour beubeuh, et au final un choix sera fait, parce qu’ils sont obligés, sinon pas de chèques de la part de la production !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité