Les amateurs de films de superhéros veulent plus de violence

Deadpool

Jusqu’à présent, la recette pour faire un carton au box-office américain avec un film de superhéros était plutôt simple : un peu de violence, mais pas de giclées de sang, des situations amoureuses mais pas de scènes de nu, juste ce qu’il faut de violence et de crudité pour rester fidèle à l’esprit du Comics de base, tout en respectant les conditions, aux Etats-Unis, pour que le film soit simplement interdit au moins de 13 ans.

Or, selon des sondages récents, il semblerait que le public de ces films souhaiterait que les producteurs et réalisateurs n’hésitent pas à montrer les choses, quitte à ce que le film soit « R-Rated » aux Etats-Unis, c’est-à-dire interdits aux moins de 17 ans à moins qu’ils ne soient accompagnés d’un adulte.

Ces derniers temps, les films de superhéros se sont faits plus sombres, plus violents, plus durs, mais sans toutefois être interdits aux mineurs ; or selon ce sondage de Fandango, les personnes interrogées se sont prononcées à 71% pour que les films de superhéros soient plus crus, et montrent plus la violence intrinsèque à ces univers. Même si le sondage a été fait sur un public qui allait voir le dernier X-Men, Logan (interdit aux moins de 18 ans aux Etats-Unis), dont le public est plus mature, 71% n’est pas un petit score et est plutôt représentatif de ce que le public attend, aujourd’hui, de ces films.

Deadpool allait déjà dans ce sens, mais avec beaucoup d’autodérision et d’humour, même si pour le coup, la violence ou les scènes de sexe n’étaient pas restreintes. Cela ne s’adressait simplement pas tout à fait au même public ; ou du moins s’adressait-il à une partie du public des films de superhéros, plus adulte et plus mature. Il a cependant ouvert la voie à des films de superhéros plus sombres (dans l’esprit de ce qu’on voit déjà), mais qui ne cacheraient plus la violence, qu’elle soit verbale ou liée à des scènes de combat.

Cette fois-ci, on peut imaginer que Logan va tracer la route pour des suites plus sombres et moins « calibrées » pour rentrer dans les critères de la censure américaine.

Tags :Sources :screencrush
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité