Ils veulent ressusciter l’homme de Neandertal ! Bonne idée ?

neandertal homme

Alors que les scientifiques envisagent de faire revivre le mammouth laineux, un professeur de physique théorique au City College de New York, le Docteur Michio Kaku, se demande s'il serait possible de cloner l'homme de Neandertal ou un dinosaure en se basant seulement sur leurs génomes.

C’est une question plausible. George Church, généticien et directeur du Church Labs à l’Université d’Harvard, pense que nous pourrons cloner Neandertal d’ici quelques années. Tout ce dont on aurait besoin c’est d’une « femme humaine extrêmement aventureuse ». Bien sûr, il ne veut pas qu’on s’y mette immédiatement, mais il invite plutôt à ce qu’on discute du sujet. Il croit qu’avec la technologie des cellules souches actuelles et la séquence génétique complète de Neandertal, nous avons tout le potentiel pour cloner l’homme de Neandertal.

L’homme de Neandertal s’est éteint il y a plusieurs dizaines de milliers d’années. Arriver à en cloner un à partir d’ADN reconstitué serait une prouesse très impressionnante. Mais qu’en est-il d’un animal disparu il y a plus de 65 millions d’années ? Le Dr Kaku admet que ce ne sera pas aussi simple qu’avec un Neandertal ou un mammouth, mais pour lui, cela ne signifie pas que c’est impossible.

Le Dr Kaku pointe le fait que les protéines retrouvées à l’intérieur des tissus mous d’un fémur de dinosaure ressemblent à celles des poulets, des grenouilles et des reptiles. Pour lui, en utilisant un super-ordinateur, on pourrait produire une séquence génétique, ce qui pourrait créer un potentiel théorique pour une reprogrammation épigénétique.

neandertal homme

Quand on en vient à cloner des mammouths ou des dinosaures, les limites sont (pour l’instant) techniques. Avec Neandertal, il y a un élément supplémentaire à ajouter dans l’équation : l’éthique. Le Dr Kaku pose des questions importantes sur ce que les scientifiques devront faire une fois qu’ils auront ressuscité un bébé Neandertal. Devra-t-il être placé en captivité comme un animal dans un zoo ? Sera-t-il étudié toute sa vie ? Et s’il était naturellement agressif ? Devra-t-il être drogué ou enfermé toute sa vie ? De nombreux bioéthiciens débattent l’éthique de la dé-extinction, et il y a ceux qui prônent la diversité génétique. D’autres pensent que l’acte est trop inhumain pour être tenté.

De mon point de vue, si l’homme peut l’imaginer, il va le réaliser. Mais, il y a un moment où la question se posera pour de bon, devons-nous ou non tenter le clonage préhistorique ? La question est loin d’être tranchée.

Photo en une : NEANDERTHAL MUSEUM/H. NEUMANN

 

Tags :Sources :BigThinkFuturismLiveScienceGenographicNBCNews
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité