Une application qui permet de prendre des photos et converser avec vos proches disparus

application elrois

C’est l’élément bizarre du jour : une société sud-coréenne, ELROIS, spécialisée dans la création d’avatars en 3D, a développé une application qui permet de prendre des photos et d’avoir des conversations (grâce à l’intelligence artificielle) avec des proches disparus.

With Me, c’est le nom de cette application, a besoin, pour fonctionner, que la personne se rende, encore vivante, dans les locaux de la société, afin d’effectuer un scan 3D de tout son corps. Ensuite, elle complétera un formulaire pour que l’intelligence artificielle la « connaisse », et puisse paramétrer les réponses à l’utilisateur-trice de l’application.

Concrètement, les utilisateurs pourront prendre des selfies avec leur proche disparu, dont l’avatar pourra bouger et prendre certaines postures, ou interagir avec l’intelligence artificielle qui les représente, et qui pourra entamer une conversation comme :

« Tu as très bonne mine aujourd’hui ! Quel est ton secret ? »

Le porte-parole de la société ELROIS a expliqué cette démarche pour le Daily Mail :

« Ça a été conçu pour des personnes qui ont perdu un proche et qui ont du mal à tourner la page. L’avatar 3D est le plus réaliste possible, et il est basé sur le défunt. Il peut interagir avec l’utilisateur, et nous pensons que ces avatars représentent ce que la technologie peut faire de bon pour nous, comme d’aider des personnes meurtries à surmonter leur peine. »

Mais ELROIS pense également à exploiter pleinement la voie de l’avatar : en effet, le porte-parole a annoncé qu’ils travaillaient actuellement à une version dans laquelle c’est avec les stars que les utilisateurs pourraient interagir et prendre des selfies, via une base de données d’avatar de stars (avec leur permission), que les utilisateurs pourraient acheter.

Black Mirror nous voilà, et bien évidemment, l’application a fait polémique lors de sa présentation. On peut comprendre pourquoi : la plupart des personnes ont soulevé que l’intelligence artificielle et un avatar, aussi bien fait soit-il, ne remplacera jamais leur proche.

Le deuil est un passage difficile dans une vie, il comporte plusieurs étapes, connues et définies, et si la totalité du processus peut prendre plusieurs mois à plusieurs années, si l’on passe ces étapes, on va vers la vie, et on avance vers l’avenir. Le risque de ce genre d’application se loge dans la virtualisation de l’émotion, dans le déni que peut provoquer la possibilité d’avoir un avatar réaliste d’un être cher disparu ; là le processus du deuil serait stoppé, bloqué à un niveau, empêchant la personne d’avancer dans sa vie et d’accepter la mort de l’autre.

Vaste sujet que l’on ne fait qu’effleurer, même si l’on peut rapidement cerner en quoi ce genre de réalité virtuelle peut être malsaine : j’ai cité Black Mirror, on peut aussi penser à Her, de Spike Jonze. Enfin, voilà de quoi apporter du grain à moudre à nos réflexions…

Tags :Sources :Oddity Central
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité