Les eaux du globe se réchauffent … beaucoup plus vite que nous ne l’imaginions

océan

Selon une étude publiée par Science, les océans se réchauffent de 13% plus vite que selon les précédentes prévisions scientifiques. Mise à jour des connaissances.

Les estimations sont de plus en plus chaudes. Pourquoi un tel changement ? Depuis 2005, les équipes scientifiques disposent d’un nouveau système de mesure du réchauffement océanique, via 3500 bouées qui envoient leurs données vers un satellite.

Les résultats sont obtenus à partir de nouvelles méthodes, de croisements et de combinaisons de nouvelles données, qui permettent d’obtenir des résultats plus pointus et également d’observer les tendances profondes qui se mettent en place.

Grâce à ce nouveau système de collecte des données, les scientifiques sont capables de mesurer également plus profond, et le résultat est alarmant : les profondeurs aussi, se réchauffent dangereusement. John Abraham, l’un des co-auteurs de l’étude, explique :

« L’un des résultats qui ressort de cette étude, c’est que non seulement, le réchauffement est de 13% plus rapide que ce que nous pensions, mais qu’en plus, il continue de s’accélérer. La vitesse du réchauffement des océans est deux fois plus rapide depuis 1992 que sur la période 1960-1992. De plus, nous savons aussi que depuis 1990, le réchauffement atteint des profondeurs allant jusqu’à 700 mètres. »

Les conséquences du réchauffement global des océans, nous les vivons déjà : tempêtes, pluies torrentielles, sécheresses, canicules… Ces phénomènes normaux deviennent anormaux de par leur fréquence et leur violence. Chaque année nous rapproche un peu plus du point de non-retour, et si nous ne parvenons pas à freiner tout cela avant, rappelons que nous n’avons pas de solution, pour l’après.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité