Test LG G6 : magnifique appareil offrant autonomie et simplicité

LG G6

Le LG G6 est le premier appareil à utiliser un ratio 18:9 (ou 2:1) lequel permet un plus grand écran sans impacter la prise en main générale. Si les rumeurs sont correctes, Samsung et Apple introduiront une diagonale similaire plus tard dans l'année. Le thème principal du LG G6, c'est la simplicité, la fiabilité, l'expérience utilisateur et la valeur. Des mots-clefs que l'on retrouve dans le design et dans d'autres choix du téléphone. LG a officiellement lancé la bataille des smartphones version 2017. Le LG G6 vous convient-il ? Réponse.

Spécifications

Tout d’abord, regardons les spécifications techniques. Voici les informations les plus importantes :

  • écran 5.7 pouces (environ 80% de ratio écran/châssis) 2 880 × 1 440 pixels, QHD+, 564 PPI
  • double-caméra 13 MP (à l’arrière), caméra grand angle(à l’avant) 5 MP
  • 32 Go – 64 Go* de stockage, 4 Go de RAM
  • processeur Snapdragon 821 (MSM8996)
  • Quad-DAC*
  • batterie 3 300 mAh (+18% par rapport au G5), recharge sans fil*
  • résistance à l’eau IP68
  • 9 × 71,9 × 7, 9 mm

NB  : l’astérisque * indique une disponibilité variant sur la zone géographique.

Design (excellent)

Écran uniquement

LG G6

Le design global du LG G6, l’apparence et la qualité de fabrication sont excellents. Si les rumeurs sont vraies, tous les smartphones haut de gamme de 2017 devraient opter pour un style « écran uniquement » sur la face avant et LG mène le bal. Apple et Samsung devraient annoncer des téléphones partageant cette caractéristique. Davantage sur l’écran en lui-même dans la section correspondante.

Ce n’est pas la première fois qu’un fabricant affirme proposer un téléphone « sans bordure ». Le terme est sur-employé mais il y a une tendance aux vrais « bords ultra-fins » et les Sharp Aquos Mini SH-M03 et Xiaomi Mi Mix ont poussé en ce sens.

A contrario, le design du LG G6 est plus tempéré, il préserve le modèle d’utilisation que l’on connait maintenant bien et que l’on apprécie – tout en allant plus loin encore -. LG fut le premier à positionner le bouton ON/OFF à l’arrière et 2017 pourrait être l’année où l’industrie reconnait que LG avait vu juste.

Expérience à une main : bonne

Le LG G6 a été conçu pour augmenter de manière conséquente la surface d’écran tout en gardant l’appareil sous contrôle. Cela permet aux utilisateurs actuels de passer à un écran plus grand de 5,7 pouces sans devoir s’arrêter sur une taille spécifique et avoir l’impression d’un téléphone de la génération précédente. Le LG G6 offre donc une bonne expérience à une main en offrant une prise en main similaire à celle d’un téléphone de 5,3 pouces comme le G5. En fait, dans son gabarit le LG G6 est très comparable au G5 de l’année dernière.

LG G6

Selon les utilisateurs, la définition de l' »expérience à une main » varie du tout au tout. Certains cherchent à atteindre le coin opposé avec leur pouce, ce qui est assez limitant (mais tout à fait légitime si c’est votre souhait), d’autres apprécient un téléphone d’environ 5,3 pouces parce que l’appareil tient bien dans la main et est souvent agréable à utiliser à une main. Je suis plutôt de ce second groupe – sachez-le -.

LG a un petit bouton optionnel pour afficher la zone de notifications Android (plutôt que de devoir tirer le haut de l’écran vers le bas), ce qui est devenu ma raison la plus fréquente pour toucher le haut de l’écran. Ce bouton est très pratique !

IP68, résistances à l’eau et à la poussière

Le LG G6 rejoint le groupe des smartphones haut de gamme résistant à l’eau (rien n’est jamais vraiment étanche). Même si rares sont ceux à connaître LG pour ces téléphones certifiés IPXX, la marque en fabrique depuis quelque temps maintenant et est assez familière des technologies qui vont avec. Typiquement, ces téléphones sont expédiés au Japon, par exemple, où la certification IP est une fonctionnalité très demandée depuis longtemps. Le reste du monde semble suivre la tendance.

La certification IP68 du G6 est supérieure à celle de l’iPhone 7, IP67, et égale à celle du Galaxy S7. Cela signifie que la poussière ne peut pas rentrer et que l’appareil supporte une immersion jusqu’à 3 mètres de profondeur.

Le plus important concernant cette résistance à l’eau et à la poussière, c’est sa tenue dans le temps. Avec le temps, et les nombreux tracas de la vie quotidienne, les joints peuvent être endommagés. LG affirme que son design offre une meilleure résistance sur le long terme que ses concurrents. Ce qui nous amène à la section suivante.

Longévité améliorée contre les chutes

Le LG G6 a été conçu en gardant à l’esprit que les chutes sont fréquentes et que les écrans se fissurent trop souvent. Malheureusement, les réparations sont longues et coûteuses, mieux vaut alors éviter de l’endommager. Aucun téléphone, encore moins ceux qui ont un superbe design avec du verre des deux côtés, n’est protégé, mais il y a divers moyens de réduire les risques et de prévenir d’importants dégâts.

Nous avions déjà expliqué comment le LG V20 avait été conçu pour survivre aux chutes et aux chocs, le LG G6 hérite des mêmes techniques, autant que son design le lui permette. Avec environ la moitié des chutes sur l’un des coins et un quart sur un côté, LG couvre environ 75% des chocs en ajoutant un bord un acier tout autour de son téléphone.

Le verre, quant à lui, plonge sous le rebord, c’est donc le rebord, et le métal, qui prend le choc en frontal permettant au verre de survivre à l’impact. LG a amélioré résistance et esthétique dans le même temps, chapeau bas.

Si vous comparez cela au Galaxy S7 Edge, assurément l’un des plus beaux appareils Android de 2016, les risques de casse en cas de chute sur du béton sont très élevées, environ 75%.

Le verre et l’écran ont des coupes arrondies dans les coins, les impacts se répartissent donc sur une zone plus large (par rapport à un angle droit), réduisant là encore les risques de casse. Les fentes pour l’antenne ont elles aussi été éloignées des coins pour réduire au maximum les dégâts en cas de chute. Avec ceci, la résistance à l’eau a moins de risques de rompre au niveau de ces fentes, même en cas de chocs répétés.

Lignes fluides et aucune protubérance

LG G6

Un autre changement dans le design du LG G6 (par rapport au G5), c’est l’absence de protubérance pour le module double-caméra. L’espace interne est extrêmement restreint et cela n’avait pas été possible l’année dernière à cause de l’emplacement de la batterie. Cette fois, LG a optimisé l’espace interne pour intégrer une double-caméra à l’arrière. Le design racé répond tout à fait la simplicité que LG recherche. D’autres téléphones comme le Huawei P9 y sont déjà parvenus.

Le G6 sera disponible en trois coloris : Ice Platinum (bleu), Astro Black et Mystic White (Blue/Black/White). En Ice Platinum, il rappelle le Galaxy Note 7 bleu.

Écran du G6 : 5,7 pouces et ratio 18:9

LG G6

Qu’est-ce que le ratio 18:9 ?

Le ratio pour un écran est la relation entre la largeur et la hauteur de l’écran. 18:9, aussi appelé 2:1, signifie que, en mode portrait, la hauteur de l’écran vaut deux fois celle de sa largeur. Visuellement, on dirait deux carrés l’un au-dessus de l’autre.

Quels sont les avantages d’un ratio 18:9 ?

La raison principale du choix du 18:9 est la préservation d’une largeur standard (en mode portrait) ce qui signifie que le confort de prise en main est inchangé par rapport à la génération précédente (LG G5). Et l’écran est un peu plus long en vertical, ce qui ajoute encore pour l’affichage. Comme vous l’avez vu, LG compense cet zone d’écran supplémentaire en réduisant les bords haut et bas pour préserver des dimensions globales desquelles les utilisateurs sont déjà familiers.

Et puisque le téléphone n’est pas étrangement allongé, il n’y a aucun inconvénient à avoir un ratio 18:9. Les utilisateurs profitent d’une expérience plus immersive et la surface supplémentaire peut permettre une productivité plus élevée et/ou une meilleure visibilité.

Support des HDR 10 et Dolby Vision

LG G6

Le LG G5 est le premier smartphone a avoir été certifié Dolby Vision. Le Galaxy Note 7 supportait les vidéos HDR mais il a depuis été retiré du marché. Le LG G6 devient donc le téléphone HDR à (a)battre.

L’écran LDC IPS du LG G6 affiche une luminosité maximale de 600 NIT, ce qui est environ deux fois supérieur à un téléphone moyen. Pour citer quelques exemples, le Google Pixel est à 343 NIT et le S7 Edge à 558 NIT.

La HDR est plus qu’un simple gain en luminosité. C’est un moyen différent d’encoder/décoder les images et les vidéos. Avec une plage dynamique plus large et des algorithmes pour les différents tons, les images très contrastées paraissent plus réalistes. Les contrastes extrêmes sont plus courants qu’il n’y paraît. Lorsque vous regardez une scène en pleine lumière du jour, la plage dynamique dépasse les capacités de la plupart des appareils non HDR. Il y de nombreux standards HDR, comme le Sony Hybrid Gamma Log, mais le Dolby Vision devient très populaire.

Netflix a environ 15 séries en HDR, Amazon 40. Ce n’est pas encore très répandu mais ça avance, et c’est comme cela que les nouveaux contenus sont filmés, alors attendez-vous à en avoir davantage, et certains en 18:9 aussi. Pour le contenu en 16:9, les applications décideront comment gérer au mieux la situation, cela ne devrait pas être un problème.

LG a confirmé à Ubergizmo que le LG G6 ne sera pas compatible avec Google DayDream VR. Ceci parce que les spécifications DayDream demandent un écran AMOLED, ce que n’a pas le G6.

Caméra : toujours invaincue en grand angle

LG G6

Avec l’introduction du LG G5, LG avait créé une catégorie de plus en plus populaire aujourd’hui pour les grand-angle. Samsung devrait rester sur un design mono-lentille et Apple a opté pour l’ajout d’un téléobjectif (zoom 2X), ce qui est tout l’opposé d’une lentille grand-angle. Huawei et d’autres donnent dans le format double-lentille pour concurrencer ceux avec de grandes optiques mono-lentilles. Et ce que Apple appelle une « lentille large » n’est qu’une lentille « normale » selon les standards des smartphones.

Après avoir utilisé de nombreuses solutions double-lentille pendant six mois, je dirais que LG domine le secteur depuis le premier jour, il reste le champion selon moi. Ses prises en grand angle apportent bien davantage qu’avec n’importe quelle autre solution double-lentille.

La lentille du LG G6 offre 125°, ce qui est un peu moins que les 130° du G5. C’est parce que le système d’optique est un peu plus écrasé pour rester contenu dans le châssis. Cela se remarque à peine par rapport à un G5 ou un V20. Une lentille normale à un champ de vision de 71°. LG affirme que 50% des utilisateurs utilisent principalement la caméra grand angle.

Les deux caméras à l’arrière utilisent le même capteur Sony IMX258 13 MP ce qui facilite la transition d’une lentille à l’autre lorsque les gens utilisent le zoom pour passer en grand angle et vice-versa. Et les différents paramètres peuvent être transférés à la volée. La caméra grand angle passe de 8 à 13 MP mais la caméra normale, elle, descend de 16 à 13 MP, par rapport au G5.

Le capteur d’image Sony IMX258 du G6 a une résolution de 4 224 x 3 136 (13 MP), il fait 5,867 mm de diagonale, embarque des pixels de 1,12 μm et intègre un autofocus à détection de phase.

Le LG G5, lui, avait un capteur IMX234, avec une résolution de 16 MP, des pixels de 1,12 μm mais pas de détection de phase. De fait, le LG G6 est plus rapide dans sa mise au point mais les images sont légèrement moins nettes en cas de forte luminosité. En faible luminosité, les megapixels ont moins d’importance.

L’ouverture des deux caméras arrière est différente. La caméra normal ouvre à f1,8 tandis que la grand angle ouvre à f2,4. Cela signifie qu’elles ont des performances différentes en faible luminosité et il est peu probable que la fusion des capteurs – utiliser les données des deux capteurs pour améliorer la précision d’une seule photo – soit beaucoup utilisée.

Caméra frontale

La caméra frontale offre un champ de vision natif de 100°. C’est une fonctionnalité héritée du LG V20 et il est possible de réduire ce champ de vision. Cela signifie qu’un selfie à trois peut être réalisé sans avoir à prendre plusieurs clichés. La caméra frontale intègre quant à elle un capteur de 5 MP.

Qualité photo : excellente

LG G6

En pleine lumière, le LG G6 devrait s’en sortir. En fait, le résultat sera très comparable à celui des meilleurs smartphones équipés d’un capteur 13 MP. Il perd un peu en résolution par rapport au G5 mais à moins que vous ne zoomiez au maximum ou que vous imprimiez vos photos, cela ne devrait pas être un problème.

LG G6

En faible luminosité, le G6 s’en sort étonnamment bien pour une caméra avec des pixels de 1,12 μm et en vérité, si vous comparez avec d’autres téléphones équipés du capteur IMX258 (Sony Xperia XA, Meizu M3E, Xiaomi Mi 4c/Redmini Note 4X/Redmi Pro), le G6 est au-dessus, facilement, et c’est principalement dû au travail de l’équipe dédiée à la caméra chez LG.

Dans la photo en faible luminosité ci-dessus, réalisée avec un G6 pas encore finalisé, vous pouvez voir que malgré le capteur moins sensible, en montant dans les ISO, l’algorithme de suppression du bruit de LG fait un bon travail pour nettoyer l’image. La photo du S7 Edge a davantage de bruit, malgré une exposition plus longue et des ISO plus faibles, avec un meilleur capteur. Je ne m’attends pas à ce que le G6 fasse mieux à chaque fois mais c’est un bon exemple de l’intérêt du réglage de la qualité d’image. C’est assez impressionnant de voir ce que LG arrive à faire avec ce capteur.

Si vous zoomez beaucoup, le Galaxy S7 préserve davantage les couleurs mais d’une manière plus générale, le bruit et l’apparence finale importent ici beaucoup. Et le S7 est un peu plus rapide pour prendre la photo, ce qui a aussi son importance.

La plupart des gens ne s’en rendent pas compte mais le logiciel est extrêmement important dans la qualité des images d’un smartphone. Je serais curieux de voir ce que l’équipe peut faire avec un capteur comme le IMX378 présent dans le Google Pixel.

Ceci étant dit, le matériel est toujours important et en faible luminosité, un Galaxy S7 ou un Google Pixel devraient faire mieux. Même si il s’en sort très bien en faible luminosité, l’avantage indéniable du LG G6 reste son incroyable efficacité en grand angle que personne n’arrive à égaler.

Expérience utilisateur avec la caméra : excellente

LG G6

Le matériel n’a pas beaucoup changé par rapport à l’année dernière, mais l’expérience globale est meilleure pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la caméra est plus rapide parce que le système d’autofocus est plus rapide.

Deuxièmement, l’interface utilisateur de la caméra du LG G6 profite grandement du plus grand écran. La taille et la qualité d’écran font partie intégrante de l’expérience utilisateur quand vous prenez des photos mais aussi lorsque vous les regardez.

En mode automatique, l’application Caméra du LG G6 a une option pour afficher un encart sur la gauche de l’écran avec les dernières photos prises. Vous savez exactement ce qui a été pris, même si vous n’avez pas vu l’aperçu. L’application caméra a aussi une visionneuse intégrée, pour ne pas avoir à faire des aller-retour avec la Galerie.

Si vous n’affichez pas cet encart, vous aurez une interface utilisateur en plein écran qui maximise la vue, et c’est impressionnant parce que l’écran est vraiment grand et lumineux. Écran et viseur sont deux éléments cruciaux quand on cherche une bonne expérience de caméra mobile.

Matériel et performances

Comme annoncé avant le MWC 2017, le LG G6 est propulsé par un Snapdragon 821 (MSM8996), lequel fut lancé en Juillet 2016 et intégré dans des smartphones haut de gamme comme le Google Pixel. Le processeur a 4 Go de RAM et l’appareil profite de 32 Go de stockage interne minimum (64 Go max). Une carte microSD (jusqu’à 2 To) peut être ajoutée.

Certains s’attendaient à ce que LG choisisse le nouveau Snapdragon 835, la toute dernière puce de Qualcomm à l’heure d’écrire ces lignes, mais pour des raisons pratiques, notamment d’agenda et de volume de production, il n’a pas été choisi. Pour résumer la situation, Samsung semble avoir récupéré tous les premiers lots de ces puces Snapdragon 835. Ce qui explique aussi pourquoi de nombreux appareils avec un 835 annoncés au MWC ne seront disponibles qu’en Juin.

De plus, le LG G6 n’a pas été conçu pour rivaliser en terme de « spécifications », mais davantage pour offrir une grosse valeur ajoutée à l’utilisateur. Le Snapdragon 821 est plus mature et plus stable, et les ingénieurs de LG ont eu tout le temps nécessaire d’optimiser leur code pour en tirer le meilleur. Jusqu’à l’arrivée des premiers appareils avec un Snapdragon 835 (en Avril, probablement), le LG G6 a donc la meilleure puce Android disponible.

L’exemplaire du LG G6 que nous avons n’embarque pas une version logicielle finalisée, il est donc trop tôt pour se livrer à des benchmarks. Cependant, selon nos premiers tests, les performances CPU et globales sont très proches de celles d’un Google Pixel. En jeu, elles sont inférieures de 18%. Nous ne savons pas vraiment pourquoi, nous rejouerons nos batteries de test lorsque l’appareil sera commercialisé.

Gestion de la température renforcée par des tuyaux comme dissipateur thermique

LG G6

Le LG G6 utilise un système supplémentaire pour améliorer le refroidissement du processeur principal. Il s’agit d’une plaque de cuivre placée sur le Snapdragon 821 pour dissipée par la chaleur (le carré orange sur la photo ci-dessus). Cependant, cette plaque de cuivre est connectée à un tuyau fait de minuscules tubes remplis d’une infime quantité d’eau en circuit fermé. Sur la photo, vous pouvez voir ce tuyau aller jusque sur le côté.

Quand l’eau chauffe, elle utilise de l’énergie pour s’évaporer et se dirige vers une section plus froide du tuyau où elle se condense à nouveau pour redevenir liquide. Là, la capillarité attire le liquide vers la section chaude, pour s’évaporer de nouveau…

LG indique que cette technique permet d’améliorer le refroidissement de 30% (comparé à un système sans plaque de cuivre et système liquide). Un meilleure refroidissement peut permettre des performances plus élevées durant plus longtemps, un aspect difficilement quantifiable mais très important dans de nombreuses applications réelles, comme l’enregistrement vidéo ou le jeu.

Cette chaleur diminuée contribue aussi à la préservation de la batterie parce que tous ces composants chauds (processeur, écran, batterie) sont contenus dans un espace très compact et ont tendance à interagir les uns avec les autres.

Audio : la puissance du Quad-DAC issue de la gamme V

Le LG G5 avait un Quad-DAC – convertisseur numérique-analogique – via un module. Le LG V20, lui, l’intégrait directement dans son châssis. LG déclare que le Quad-DAC du G6 est une version légèrement améliorée de celui du V20 même s’il utilise la même puce ESS.

LG n’a pas énormément communiqué sur le sujet, alors il est logique de penser que c’est en grande partie le même, ce qui est une très bonne chose. Nous avions été très impressionnés par le DAC du LG V20, et on se retrouve souvent déçu en écoutant de la musique via un DAC basique. Et je suis loin d’être un « audiophile ». La mauvaise nouvelle, c’est que le Quad-DAC n’est pas disponible pour tout le monde, ce qui nous amène au prochain paragraphe…

Différences matérielles selon les marchés

LG tente d’optimiser la valeur finale pour l’utilisateur et la facture des composants matériels en même temps, l’équipe produit a donc étudié les différents marchés et est arrivée à la conclusion que supprimer certaines fonctionnalités dans certains marchés n’impacteraient pas (trop) les ventes ni l’expérience.

Je suis certain que LG tempèrera cette décision parce que même si dans certains marchés de nombreux clients pourraient n’avoir que faire d’une fonctionnalité en particulier, une minorité pourrait en regretter certaines. Au final, c’est une décision d’affaires uniquement, et les clients auront davantage d’options (plus chères). J’espère que LG ne fait pas fausse route. J’ai créé le tableau ci-dessous pour vous donner un aperçu rapide des disponibilités selon les marchés. Certains points pourraient changer, mais ce sont les informations les plus récentes que nous ayons de LG Electronics en Corée.

LG G6

Le stockage de 64 Go sera disponible dans certains pays d’Asie mais l’information est trop vague pour dire que toute l’Asie en profitera. Mieux vaut rester prudent pour le moment. Et gardez bien à l’esprit que ce tableau ne représente qu’une vue d’ensemble. Il pourrait y avoir encore des différences, au niveau des opérateurs notamment.

Grande batterie : 3 300 mAh et tests de sécurité minutieux

Le LG G6 profite d’une augmentation de batterie de 18% par rapport au G5 et se rapporche des plus grosses batteries disponibles sur le marché, a fortiori pour un châssis de cette taille. L’appareil utilise aussi le Quick Charge 3.0 de Qualcomm permettant de recharger bien plus rapidement qu’avec un système USB classique.

Si le LG G6 se recharge à environ 50 mAh/min (47% en 30 minutes), ce qui en fait l’un des meilleurs, à égalité avec le S7 et d’autres appareils haut de gamme, le Huawei Mate 9 plafonne lui à plus de 70 mAh/min, c’est le plus rapide qui existe, et c’est impressionnant.

Le constructeur fabrique lui-même ses batteries et a mis un point d’honneur à montrer que ses tests dépassaient de loin les standards internationaux en vigueur. Il est de notoriété publique que les batteries peuvent être très dangereuses en cas de feu où lorsqu’elles sont percées mais LG a conçu sa batterie pour qu’elle reste sûre même dans ces conditions extrêmes.

Recharge sans fil

La version américaine du LG G6 offre la recharge sans fil, laquelle fonctionne avec WPC (Qi) et PMA (Airfuel maintenant), ce qui le rend compatible avec une grande majorité de chargeurs sans fil. LG précise aussi que la recharge filaire ne fonctionne normalement pas lorsque le port est mouillé, la recharge sans fil peut donc être une alternative pour remplir la batterie dans cette situation. Et évidemment, c’est aussi plus simple de le poser sur sa base lorsque l’on y voit rien.

Valeur produit : encore beaucoup à dévoiler

Comme je l’ai déjà mentionné plusieurs fois, le LG G6 a été optimisé pour maximiser la valeur proposée à l’utilisateur ainsi que le coût total pour LG. À l’heure actuelle, le prix de vente du LG G6 est encore inconnue, alors il n’est pas possible d’évaluer complètement sa valeur produit.

Ce que nous pouvons utiliser comme information, par contre, c’est la différence de prix aujourd’hui entre le LG G5 et le Galaxy S7. Avec un avantage de 30% en faveur du G5, on peut dire que le G5 a un rapport qualité/prix très intéressant pour le client. Et puisque le LG G6 semble conçu pour accentuer encore ce fait, l’appareil devrait être particulièrement compétitif.

Conclusion : un téléphone équilibré

Le LG G6 est un magnifique appareil conçu avec l’objectif suivant : autonomie, simplicité, beauté, durabilité et fiabilité. LG a largement réussi à réunir ces critères en un appareil, lequel ouvre la voie à la transition de l’année pour passer d’un ration 16:9 à 18:9 (2:1).

Le LG G6 donne aux utilisateurs ce qu’ils veulent : une grande autonomie, un énorme écran, sans augmentation des dimensions globales, une plateforme matérielle rapide et stable, un design durable (IP68) un beau en même temps (avec un ratio écran/châssis de 80%). C’est une combinaison rare qui fait du LG G6 un smartphone attirant.

Pris un à un, certains de ces points pourraient être surpassés par un concurrent (le Pixel, le Galaxy S7 ou le V20) mais aucun autre appareil mélange toutes ces qualités. Si LG le vend à un tarif compétitif, il pourrait avoir trouvé l’équilibre parfait entre fonctionnalités, expérience utilisateur et rapport qualité/prix.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité