La transition écologique voulue par la COP 21 et les accords de Paris pourrait booster l’économie de 19 mille milliards

Tour Eiffel COP21

La COP21 de décembre 2015 a abouti aux accords de Paris, qui sont censés donner une feuille de route pour réduire les émissions de gaz à effets de serre et accompagner la transition énergétique, pour les pays signataires, pourraient aussi permettre à l’économie mondiale de connaître un bon de 19 mille milliards de dollars.

Selon l’Irena (International Renewable Energy Agency – Agence Internationale des Energies Renouvelables), la transition énergétique pourrait faire bondir les revenus liés aux énergies renouvelables dans les foyers de 0.8% d’ici à 2050.

C’est l’Allemagne qui a commandé ce rapport à l’Irena, en vue de préparer le prochain G20, qui doit réunir les plus grandes puissances économiques de ce monde, afin de soutenir le projet des accords de Paris. Selon l’Irena, la transition énergétique pourrait créer 6 millions d’emplois, créant plus d’opportunités économiques qu’elle n’amènerait de pertes.

C’est vrai que pour convaincre la plupart des industriels et des politiques de changer leurs modes d’exploitation et de production, l’argument « money » fonctionne toujours mieux que l’argument « si on ne fait rien d’ici 30 ans, les changements seront irréversibles et on court à notre perte. »

Tags :Sources :bloomberg
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour résumer: cela signifie que la transition écologique va coûter une fortune aux citoyens et que ce sont les industriels qui vont, une fois de plus, s’en mettre plein les poches!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité