La vidéo la plus étrange du jour : mais qu’est-ce que je viens de regarder ?

vidéo-slow-motion-suave

C’est une petite vidéo de 2 minutes et 42 secondes, mais elle fait de l’effet. Comment résister à ce personnage de pâte à modeler, à la voix suave et à l’humour coquin ?

« Salut, Inconnu-e. Ça fait un moment… Tu m’as manqué… C’est bon, tu peux regarder mes fesses. Hihi. »

Voilà les quelques phrases d’accueil. Vous vous sentez tout drôle ? Ça n’est pas fini…

« Je sens que je peux être vulnérable avec toi… Tu aimes cet arbre que j’ai fabriqué ? Ouais, c’est cool… »

Et puis ce regard doux, enjôleur, séducteur… On ne sait même plus si on est gêné, attendri ou juste complètement perdu-e : mon Dieu, qu’as-tu fait de nos émotions ? Suffit-il d’un petit personnage en pâte à modeler qui se livre, sans fard, pour nous troubler ? Et d’une voix douce aux intonations suaves et rondes ?

Pourquoi ce sourire stupide sur nos visages, cette tête qui se penche légèrement, ces mains posées, attendries, sous la mâchoire ? Pourquoi ce petit rire stupide qui échappe de nos lèvres, dans un instant suspendu où plus rien de compte ?

« J’adore te regarder… Je me veux souvenir du moindre des détails de ton visage… »

Comment lutter, et surtout : pourquoi lutter plus longtemps ? Lutter contre quoi ? A quoi bon ? Ce petit bonhomme et sa voix suave nous invitent à l’abandon le plus total, à l’hypnose consentante, à la relaxation.

« Je pense beaucoup à toi en ce moment… Tu es tellement débordé-e, avec toutes ces choses à faire… Tu t’inquiètes d’avoir pris la mauvaise décision, ou d’avoir dit quelque chose de méchant à quelqu’un… Tu es si dur-e envers toi-même… »

Et puis de nous achever sur une apothéose, du grand art.

« Mais tu es merveilleux-se. Tu mérites d’être aimé-e. Vraiment… Tu dois simplement t’autoriser à le croire. Bon, je sais que tu es très occupé, et que tu dois probablement t’en aller… Mais au moins, j’aurai pu te voir un petit moment… Je t’aime… »

Je vous ai traduit la majeure partie de la vidéo car il serait trop triste de passer à côté d’une telle pépite, drôle et douce à la fois.

Au fait, il y a beaucoup d’humour dans cet article, parce que c’est si bon de sourire… Bisous.

Tags :Sources :geekologie
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité