A Portland, aux Etats-Unis, les anarchistes réparent la voierie, et c’est illégal

portland anarchistes voierie

Le PARC (Portland Anarchist Road Care) est un groupe d’amis qui a décidé, il y a quelques semaines, de prendre les choses en main face à l’immobilisme de la ville de Portland (Oregon) pour réparer les routes abîmées. Ceux qui se définissent comme anarchistes souhaitent un retour du peuple au pouvoir, et cela passe par la création d’un espace de vie stable, sain, et praticable pour tous.

« Ces rues à Portland étaient dans un état, de pire en pire […]. On a réfléchi à la situation, et on s’est posé ces questions, rendues célèbres par John Lewis : ‘Si ce n’est pas nous, alors qui ? Si ce n’est pas maintenant, alors quand ?’ Deux jours plus tard, on rebouchait les nids de poule dans la rue. »

Ceux qui travaillent masqués font également une œuvre illégale : c’est en effet la ville de Portland qui devrait s’occuper de restaurer la voierie lorsque celle-ci devient impraticable. Mais cet immobilisme a permis à ce groupe d’amis de faire passer plusieurs messages.

D’une part, que l’on n’avait pas nécessairement besoin d’un pouvoir politique lointain pour construire une société juste, solidaire et qui fonctionne ; d’autre part, que les anarchistes ne sont pas des enragés qui veulent tout détruire, mais plutôt des personnes qui, ne se reconnaissant nulle part dans le système global, choisissent l’indépendance et d’ainsi emprunter ensemble une autre voie.

« Nous ne demandons pas la permission, parce que ce sont nos rues. Elles appartiennent aux gens de Portland, et les gens de Portland vont les réparer. »

Il n’empêche, leur action a tôt fait d’avoir un écho un peu partout dans les médias locaux, et même nationaux, et a poussé le gouvernement de la ville à agir, et en un seul jour, ils avaient réussi à mobiliser des équipes de professionnels pour reboucher 900 nids de poules.

Mais le PARC ne compte pas s’arrêter là ; au-delà du fait qu’ils vont rester vigilants sur les questions de la voierie (et du devoir de la ville), ils souhaitent, forts de leur plus de 6000 J’aime sur Facebook, ils veulent désormais mettre en place une action citoyenne générale, sur le travail, l’éducation, tout ce qui concerne la politique, en fait – polis, en grec, signifie la Cité. Il semblerait que certains s’en souviennent.

« Pour être très clair, les anarchistes ne souhaitent pas le chaos, ce que nous souhaitons, c’est la liberté et l’égalité. En créant des structures parallèlement aux structures d’Etat, comme notre organisation, nous pouvons désormais démontrer que les gouvernements actuels ne sont pas nécessaires pour créer une société qui fonctionne, et que nous pouvons bâtir nous-mêmes une société libérée et autonome. »

Tags :Sources :odditycentral
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité