Musique : Mixfader, le premier objet connecté et ultra-portable pour pouvoir mixer où bon vous semble

Mixfader DJ

Il y a des instruments qui se transportent facilement un peu partout, quand on veut jouer dehors lorsque les beaux jours reviennent, le violon, l’harmonica, la flûte (traversière, ou le pifano brésilien, mais pas la flûte à bec, par pitié) ; bref. Et puis il y en a d’autres qui ne se transportent pas vraiment facilement. Piano, harpe classique, xylophone… et les platines de DJ. Si tout plein de solutions existent pour les instruments de musique classique, le petit nouveau de la musique électronique, le Mixfader de la société DJiT, va faire la différence pour les DJ.

Le Mixfader, une idée connectée

Eh oui, difficile de jouer la cigale quand on doit louer un camion de déménagement pour déplacer son instrument de musique. Le Mixfader permet de mixer et de scratcher, et ce, sur une grande diversité de supports : il peut se connecter à la fois à des supports numériques via une application, Mixfader DJ, disponible sur iOS et Android, mais ce n’est pas tout, car elle peut aussi se relier à des platines classiques, comme les célèbres USB Vestax Handy Trax et PT01 de Numark.

Ce succès, DJiT le connaît depuis la création de l’appli de mix la plus téléchargée au monde : Edjing Mix. Par la suite, les créateurs, Nicolas Dupré et Jean-Baptiste Hironde, ont souhaité élargir leur concept dans la création musicale, dans le but de créer une communauté autour de la création musicale électronique. En 2015, la société a conçu le prototype de Mixfader, et l’a présenté au salon américain du numérique, le SXSW.

A la suite du succès de la vidéo de présentation, qui a récolté plus de 2 millions de vues en 48 heures, DJiT a lancé un projet de financement participatif sur Kickstarter pour pouvoir lancer le Mixfader à grande échelle. Suite au succès du projet, les premières contreparties ont pu être envoyées au printemps 2016, et le mini-instrument de scratch a pu être lancé à la fois sur leur site internet et dans des grandes enseignes comme la Fnac ou Boulanger.

Une technologie Made in France

Donc on résume : pour les DJ, ce n’est pas juste un gadget, cela apporte une vraie plus-value pour pouvoir à la fois créer et se produire partout où l’on souhaite, avec un encombrement ultra réduit.

«  L’idée de Mixfader est venu d’un constat assez simple : l’utilisation du crossfader sur les platines tactiles n’était pas suffisamment précise. Nous souhaitions donc élargir l’usage de nos applications en proposant une solution qui permette de conserver la sensation de toucher et de contrôle tout en restant ultra portable », nous a confié la porte-parole de la start-up DJiT.

De plus, on soulignera une conception et une fabrication 100% française, labellisée Made in France, ça fait plaisir !

[Ce contenu n’est pas sponsorisé]



Tags :Image source :Mixfader edjing scratch
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comparer l’encombrement d’un piano à queue ou d’une harpe avec le matériel de mixage d’un DJ est particulièrement osé, d’autant plus qu’il existe depuis plusieurs années des solutions tout ce qu’il y a de plus transportable… La solution proposée ici n’en est qu’une parmi tant d’autres ! Il s’agirait de se renseigner avant d’évoquer un sujet que l’on maîtrise mal, de toute évidence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité