Facebook déploie de nouveaux outils pour lutter contre le revenge porn

Facebook

Le revenge porn - pratique qui consiste à publier sur le web du contenu sexuellement explicite pour se venger de quelqu'un - s'est très largement répandu. Aujourd'hui, il est puni par la loi dans de nombreux pays. Et Facebook, le plus grand réseau social de la planète, a décidé de déployer de nouveaux outils pour lutter contre.

Désormais, lorsqu’une photo est reportée comme étant du revenge porn, le site peut l’empêcher d’être partagée sur Facebook, Messenger et Instagram. Si un utilisateur voit une photo intime sur Facebook et qu’elle semble partagée sans aucune permission, il peut la signaler via le lien « Signaler la publication ».

Les modérateurs de Facebook analyseront alors l’image et la supprimeront si elle viole les règles d’utilisation du réseau social. Le compte qui l’a publiée sera le plus souvent désactivé. Et pour endiguer au maximum le partage, Facebook utilisera ses technologies de reconnaissance d’image. Ainsi, si quelqu’un tenter de partager une photo alors que celle-ci a été reportée et supprimée, l’utilisateur sera informé que l’image viole les règles d’utilisation et que le partage est donc impossible.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité