United Airlines : la compagnie américaine encore au cœur d’un scandale après cette vidéo montrant un passager évacué brutalement d’un de leurs avions

united airlines

Le mois dernier, United Airlines avait empêché deux jeunes filles d’embarquer pour un vol, arguant que leurs tenues n’étaient pas réglementaires. Leurs tenues ? Des leggings. Hier pendant la nuit, c’est par un autre événement que la compagnie se fait remarquer : l’évacuation manu militari d’un passager, qui avait pourtant payé sa place.

United Airlines semble faire du surbooking : elle vend plus de place que l’avion n’en dispose. Alors il a fallu évacuer certaines personnes de l’avion. Sur quels critères ? Un tirage au sort. Mais on voit ce monsieur, déjà installé, brutalement saisi par les policiers malgré ses cris, et traîné sur toute la longueur de l’allée centrale de l’avion, manifestement en état de choc, les lunettes de travers. Médecin, il avait refusé de quitter l’avion car il avait expliqué avoir des patients à voir le lendemain matin.

La vidéo est rapidement devenu virale, sur tous les réseaux sociaux, que ce soit Twitter, Facebook ou même Google. Les internautes appelaient au boycott de la compagnie. Surbooker ses avions pour vendre plus de sièges qu’on n’en dispose n’est déjà pas honnête en soi, mais virer sans ménagement un passager d’un avion, cela risque de faire du bruit outre-Atlantique.

Suite à cela, les autorités responsables ont suspendu l’agent de police en cause, et United Airlines s’est de suite excusée :

« [C’est] un événement qui nous bouleverse tous. Nous tentons également de contacter ce passager pour lui parler directement et pouvoir résoudre ce problème. »

La compagnie n’a pas vraiment donné d’explication sur ces pratiques hyper violentes. Du côté de United Airlines, en effet, on se justifie par l’agressivité supposée du passager, version démentie par son voisin. Qui plus est, tous les passagers ont été choqués par la situation de départ : que la compagnie ait vendu trop de place et qu’elle ait proposé à des gens un tirage au sort pour décider qui devrait quitter l’avion. Ubuesque.

Tags :Sources :20minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est pas de l’overbooking, tout le monde avaient embarqué, quand la compagnie a voulue faire voyager 4 de ses employés, sur un vol complet, ils ont demandé qui voulait laissé sa place, après un échec ils ont tiré au sort 4 volontaires désignés d’office! D’où la sortie manu-militari du passager qui n’a pas obtempéré. C’est tout bonnement inacceptable de la part de la compagnie aérienne.

  2. Surtout que le mec il avait de bons arguments. En tant que médecin, des vie peuvent être en jeux, c’est pas comme s’il avait juste fait un caprice…

  3. Un scandale, mais qui va pouvoir peut être lui rapporter gros, très gros.
    Si cette situation devait m’arriver, j’irai loin, très loin dans les démarches pour obtenir des dommages et intérêts à hauteur du préjudice physique et moral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité