Quand une société essaie de vendre des bâtons de siwak comme brosse à dents naturelle…

Yoni bâton de siwak brosse à dents

Le succès d'une société tient souvent à la découverte d'un produit dont le monde a besoin, et à sa manière de vous le vendre. S'il n'est pas obligatoire que ce soit une véritable innovation, il faut respecter une certaine éthique. Ce que semble avoir oublié la société tchèque Yoni avec ses bâtons de siwak.

Le siwak, appelé aussi souek, souak, miswak ou « bois d’araq (bâton d’arak) », est la racine de l’arbuste Salvadora persica utilisée comme brosse à dents naturelle. (définition Wikipedia). Depuis plus de 7 000 ans, dans l’Inde, la péninsule arabique, certaines régions d’Afrique et d’Asie Centrale et du Sud-Ouest, le bâton de siwak est utilisé comme brosse à dents naturelle.

Yoni bâton de siwak brosse à dents

Yoni le vend – ou du moins essaie – aujourd’hui 3,99£ (4,70€) comme « brosse à dents brute et dentifrice tout en un« . Ces bâtons sont conditionnés dans de petits sacs en plastique et avec un petit tube à essai pour le transport. « Riches en minéraux et vitamines« , ces bâtons peuvent être utilisés n’importe où, n’importe quand, pour vous nettoyer les dents, reminéraliser l’émail, prévenir la décomposition et blanchir les dents, maintenir le PH et vous donner une haleine fraîche.

Tout ceci est vrai. Mais celles et ceux qui sont déjà familiers du bâton de siwak ont un sérieux problème avec le fait que Yoni tente de s’approprier un savoir millénaire et veuille faire du profit dessus. « Vraiment ? Vous prenez du siwak, vous prenez des photos avec des hipsters du web et vous appelez ça une brosse à dents naturelle. Non. Juste, non » écrivait un tweetos après avoir vu la vidéo promotionnelle ci-dessous. « Ils ont plusieurs millénaires de retard avec leur ‘découverte’. Nous utilisons le siwak depuis toujours« , ajoutait une autre.

La grogne est encore très vive aujourd’hui, notamment concernant le tarif de leur « découverte ». Mais qui sait, le produit pourrait être un succès, chez les hipsters notamment… Triste monde que celui dans lequel nous vivons…

Tags :Via :Oddity Central
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité