Critique : Gardiens de la Galaxie Vol 2, le mix est toujours goûteux (sans spoiler)

gardiens de la galaxie

Plus besoin de les présenter. L’équipe des Gardiens revient sauver la Galaxie sur nos écrans le 26 avril prochain. Avec panache ? Toujours !

Succès improbable de Marvel à sa sortie au cinéma en 2014, les Gardiens de la Galaxie réunissaient une bande de seconds couteaux d’anthologie. Devenus des stars aussi bien sur grand écran que dans une moindre mesure dans les BD dont ils sont issus, les Gardiens de la Galaxie reviennent ce mercredi pour un nouvel opus. Comme pour Logan, je vais essayer de limiter au maximum les spoilers. Mais si vous ne voulez rien connaître de l’intrigue avant sachez juste l’essentiel :

Guardians Of The Galaxy Vol. 2 L to R: Gamora (Zoe Saldana), Star-Lord/Peter Quill (Chris Pratt), Groot (Voiced by Vin Diesel), Drax (Dave Bautista), and Rocket (Voiced by Bradley Cooper) Ph: Film Frame ©Marvel Studios 2017

Guardians Of The Galaxy Vol. 2
L to R: Gamora (Zoe Saldana), Star-Lord/Peter Quill (Chris Pratt), Groot (Voiced by Vin Diesel), Drax (Dave Bautista), and Rocket (Voiced by Bradley Cooper)
Ph: Film Frame
©Marvel Studios 2017

– malgré de nombreuses explosions et autres dégâts corporels, le film est tout public. A mon avis, à partir de 8 ou 9 ans tout de même pour certains effets spéciaux assez perturbants pour un très jeune enfant.

– vous pouvez débourser une place de cinéma sans regret. Il tient toutes ses promesses en termes d’action, de drôlerie et d’intrigue. Je l’ai vu en avant-première, et je paierai ma place pour le revoir ce mercredi.

– je l’ai vu en 2D, même si normalement le film est conçu pour la 3D et que cela se voit au niveau de certaines scènes. Personnellement je n’apprécie pas la 3D, mais si c’est votre cas, la différence de prix est justifiée.

Quand la famille et la Galaxie se croisent

Guardians Of The Galaxy Vol. 2 L to R: Rocket (Voiced by Bradley Cooper) and Groot (Voiced by Vin Diesel) Ph: Film Frame ©Marvel Studios 2017

Guardians Of The Galaxy Vol. 2
L to R: Rocket (Voiced by Bradley Cooper) and Groot (Voiced by Vin Diesel)
Ph: Film Frame
©Marvel Studios 2017

Sur ce, partez si vous ne voulez plus rien savoir de plus. Les autres, accrochez vos ceintures — oui, même toi Groot ! – et décollons. À la fin du premier opus, l’équipe (Star-Lord, bébé Groot, Gamora, Drax et Rocket) était partie à l’aventure. On les retrouve ici en mercenaires qui vont de fil en aiguille — et à cause des pattes un peu trop lestes d’un certain raton laveur — se retrouver à sauver une fois de plus la Galaxie avec des alliés imprévus.

null

null

Et à régler leurs problèmes familiaux en même temps. Le tout avec l’arrivée de nouveaux personnages, dont une Mantis (Pom Klementieff) un peu sous-développée à mon goût et un Kurt Russell cabotinant juste ce qu’il faut et avec son talent habituel pour être à la hauteur de son fils fictif. Les différentes intrigues (combats pour sauver la Galaxie, et règlement des conflits familiaux) se mêlent avec bonheur sans temps mort. Pour tout vous dire, j’ai vu le film tôt le matin après un vol transatlantique assez mouvementé, et je n’ai eu aucun coup de mou tellement l’action était prenante. Vous y retrouverez la dose d’humour et de clins d’œil aux années 80 espérée (notamment avec un caméo très rapide d’un certain D.H.). Dans le même temps, ce film montre que le réalisateur a une véritable tendresse pour tous ses personnages, y compris les plus surprenants. J’ai particulièrement aimé l’histoire de Yondu plus développée qu’un simple pirate stellaire à la peau bleue sifflant comme un pinson.

Et pourtant ?

Guardians Of The Galaxy Vol. 2..Ego (Kurt Russell)..Ph: Film Frame..©Marvel Studios 2017

Guardians Of The Galaxy Vol. 2..Ego (Kurt Russell)..Ph: Film Frame..©Marvel Studios 2017

Au bout de deux heures, et de cinq scènes post-génériques, il y a un je ne sais quoi d’insatisfaction. En attendais-je trop par rapport au premier ? Surement. Est-ce que certains effets spéciaux (comme le rajeunissement virtuel d’acteurs) m’ont sorti du film ? Peut être un peu. Ou est-ce la surabondance de la marque de fabrique Marvel ? C’est possible aussi. Il faut dire qu’avec cinq scènes post-génériques, je crois qu’on a atteint des records. La prochaine fois, merci de réintégrer vos DLC cinématographiques dans le film principal. En revanche, le caméo de Stan Lee est particulièrement savoureux surtout pour les fans de la première heure de Marvel. Au final, oui je retournerais voir ce film en payant ma place.

null

null

Et oui, j’ai passé deux heures de bon cinéma, à la fois très popcorn et même temps avec un vrai scénario et des personnages à la complexité plus épaisse qu’une feuille A4. C’est juste que j’ai préféré le premier. La recette est excellente, tout le monde – anciens comme nouveaux – prend visiblement beaucoup de plaisir à faire le film, il me manque juste un effet whaouh.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité