Le candidat d’En Marche a bel et bien été la cible de hackers russes de Fancy Bear

Emmanuel Macron

Tentatives de hacks confirmées par la société de sécurité informatique Trend Micro, ce lundi dans un rapport. A l’image de la campagne américaine, la présidentielle française est sous haute surveillance : hackers, fuites, on n’est pas à l’abri d’un énième scandale.

Si l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron se disait victimes de tentatives de piratage, se comptant par milliers, venant a priori de la frontière russe, c’est ce que tend à confirmer le nouveau rapport de la société de sécurité informatique Trend Micro. Il analyse différentes attaques à la fois sur les boîtes mail, la création de plusieurs noms de domaines ressemblant à celui d’Emmanuel Macron, et les tentatives d’installation de logiciels malveillants via JavaScript.

Le directeur de campagne numérique d’En Marche, Mounir Mahjoubi, et ancien du Conseil National du Numérique, se félicite pourtant de l’efficacité de leurs protections : à la fois informatiques, mais aussi éducatives : chaque membre de la campagne est éduqué, informé, à repérer des e-mails douteux, et signaler le moindre problème :

« Il faut surtout faire comprendre aux gens que l’erreur la plus grave, c’est celle qu’on cache. Il ne faut pas leur faire peur mais les encourager à nous alerter en cas de problème. »

Les fuites des e-mails avaient déjà coûté très cher à Hillary Clinton, et s’il n’est pas possible d’affirmer de manière sûre et absolue que ces hackers obéissent à Moscou, la méfiance est de mise, dans une campagne déjà parasitée par des affaires surgissant des tréfonds de vieux dossiers poussiéreux.

« Notre équipe n’a pas la capacité pour attribuer l’origine de ces attaques. Et il ne faut pas être dupe, la meilleure attaque est celle qui se fait passer pour quelqu’un d’autre. » Mounir Mahjoubi

Tags :Sources :20minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité